Publicité accordée pour les centres d'épilation laser

La cour constitutionnelle belge a annulé, en mai dernier, la loi datant du 6 juillet 2011 qui interdisait la publicité concernant l'esthétique médicale

Les esthéticiens peuvent donc faire de la publicité pour l'épilation définitive avec un laser tandis que les médecins ne le peuvent pas : La Cour relève, en effet, que la loi réserve les actes d'esthétique médicale aux médecins tout en prévoyant une exception pour les esthéticiens. Ceux-ci sont habilités à utiliser les techniques d'épilation par laser ou par lumière pulsée s'ils ont suivi une formation adéquate
"Il s'ensuit, dit la Cour, qu'il n'est en principe pas interdit aux esthéticiens de procéder à certains traitements esthétiques qui tombent sous l'interdiction de publicité par la loi lorsqu'ils sont pratiqués par des médecins". Or, les esthéticiens peuvent faire de la publicité pour ces actes.

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - un mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 3 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 3 mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 09/10/13 02:00

Les franchises qui recrutent