Profiter des aides à l'emploi (3) : le CIE

Tout employeur peut en principe embaucher dans le cadre d'un CIE (contrat initiative emploi), mais attention pas si l'entreprise a procédé à un licenciement économique dans les six mois.

Il s'agit d'embaucher une personne sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d'accès à l'emploi. Ce CIE ne peut résulter d'un licenciement et l'employeur doit être à jour de cotisations sociales.

Avant de conclure ce contrat qui peut être à durée déterminée ou indéterminée, à temps plein ou temps partiel, d'une durée hebdomadaire d'au moins 20 heures. L'employeur doit signer une convention avec l'Etat. Cette convention contient un certain nombre de mentions obligatoires. Sa durée ne peut excéder 24 mois et elle peut être renouvelées deux fois. Le contrat conclu avec le bénéficiaire doit être déposé à l'ANPE et à la DDTEFP (Direction Départementale du Travail de l'Emploi et de la Formation Professionnelle).

Une aide financière de l'Etat est versée à l'employeur pour chaque embauche en CIE afin de couvrir une partie du coût de l'embauche et des actions de formation et d'accompagnement prévus. Cette aide ne peut toutefois excéder 47 % du taux horaire brut du Smic. Elle est versée par avance. Si le contrat est rompu ou suspendu, l'employeur doit prévenir l'ANPE 7 jours au préalable.

Le CIE ouvre également droit pour l'employeur au bénéfice de la réduction générale de cotisations sociales " Fillon " sur les bas salaires.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les réseaux de franchise libres de ne pas mettre en place une instance de dialogue social...

par MA - 7 jours

Le mardi 6 février dernier, les députés ont examiné le projet de loi de ratification des ordonnances réformant le Code du travail. Il a été décidé de supprimer la disposition obligeant les réseaux de franchise employant plus de 300 salariés à mett...

Le transfert de clientèle du franchiseur au franchisé éteint la clause de non-concurrence

par Francis Lefebvre - 16 jours

Lorsque, par avenant au contrat de franchise, le franchiseur transfère la clientèle locale à son franchisé, il ne peut plus ensuite invoquer contre celui-ci la clause de non-concurrence qui est incompatible avec ce transfert.

La Tunisie N°1 africain pour l'environnement entrepreneurial !

par ST - un mois

Selon le Global Entrepreneurship Index 2018, la Tunisie est le premier pays africain en matière de qualité de l’environnement entrepreneurial, révèle l’Indice global de l'entrepreneuriat (GEI). Cet indice particulièrement intéressant pour la franc...

Informations clés

  • Crée le: 04/10/07 02:00

Les franchises qui recrutent