Mise à plat des minima sociaux

Dominique de Villepin lance ce chantier en espérant inciter les allocataires à la reprise d'un emploi, même à temps partiel.

Le premier ministre veut remettre de la lisibilité dans les neuf minima sociaux en vigueur. Plus de 3,3 millions de personnes sont concernées par ces allocations. On y trouve le bien connu RMI, puis l'allocation aux adultes handicapés, l'allocation supplémentaire vieillesse, l'allocation de solidarité spécifique, l'allocation de parent isolé, l'allocation supplémentaire d'invalidité, l'allocation d'insertion, l'allocation équivalent retraite, l'allocation veuvage.

Dominique de Villepin s'est donné trois mois pour remettre l'activité au coeur de sa politique sociale. On sait que dans un récent rapport la sénatrice UMP Valérie Létard soulignait les effets pervers liés aux seuils de minima sociaux, tandis que le président de l'UMP, devant les jeunes de son parti avait évoqué " tant de chômeurs, tant de pauvres " et la France " qui se lève tôt le matin "... Pourtant il est clair qu'aujourd'hui il est préférable de travailler que de bénéficier d'un revenu d'assistance, mais à partir d'un mi-temps, il y a des phénomènes de désincitation financière qui subsistent... Ce à quoi le premier ministre veut semble-t-il remédier... 

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - un mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 5 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 07/10/05 02:00

Les franchises qui recrutent