Micro-entreprise et charges sociales

Un entrepreneur individuel soumis au régime fiscal de la micro-entreprise bénéficie-t-il de dispositions particulières en matière sociale ?

Depuis le 1er janvier 2004, un entrepreneur individuel imposé selon le régime fiscal de la micro-entreprise peut demander aux caisses sociales le calcul de ses cotisations provisionnelles sur la base du revenu qu'il estime réaliser au cours de l'année. Il s'agit ici d'éviter un calcul basé sur les revenus des années antérieures qui pourrait entraîner une régularisation de charges sociales trop importante. Aucune majoration de retard ne lui sera demandée s'il s'avère que son revenu réel dépasse le revenu estimé.

Il peut en outre bénéficier d'autres dispositifs, tels que l'exonération de charges sociales pendant un an mais aussi du différé et de l'échelonnement des cotisations sociales de la première année.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Franchiseurs : pensez à déposer votre marque !

par Audrey Caudron - 16 heures

Même si vous êtes un nouveau franchiseur vous savez que votre marque est un signe de reconnaissance permettant de distinguer vos produits et services de ceux de vos concurrents. Elle représente l'image de votre franchise aux yeux du public.

Choisir la franchise pour sa reconversion professionnelle

par HK - 8 jours

Nombreuses sont les personnes en reconversion professionnelle qui choisissent de réaliser leur rêve de devenir indépendantes en se tournant vers le modèle de la franchise.

Assurez votre succès en tant qu’entrepreneur !

par DM - 8 jours

On rêve tous un jour ou l'autre de devenir son propre patron. Ce rêve peut être motivé par diverses raisons : la recherche d’un statut plus important ou d'une satisfaction personnelle, le désir de devenir libre, d'augmenter ses revenus ou d'exerce...

Informations clés

  • Crée le: 16/03/07 01:00

Les franchises qui recrutent