L'ouverture dominicale toujours en question

Le débat continue, le Ministre a évoqué la méthode espagnole et on attend le résultat de l'appel des commerçants de la rue des Francs Bourgeois à Paris.

Le système espagnol consiste à donner une autorisation d'ouverture le dimanche pour les commerces dont les surfaces ne dépassent pas 300 m2. Les autres bénéficient de dix ouvertures dominicales par an, contre cinq en France aujourd'hui. La controverse a repris avec les dimanches 24 et 31 décembre qui sont souvent venus s'ajouter aux ouvertures déjà accordées sur l'année. Certaines villes ont donné des autorisations alors que d'autres les refusaient. Ces décisions ont été jugées trop arbitraires par les commerçants.

Il y a également une autre répartition, ainsi rue des Francs Bourgeois à Paris, considérée comme zone touristique, les magasins de mode n'obtiennent pas la dérogation qui est accordée plus facilement pour les commerces de sports ou de lunettes... En raison d'activités culturelles ou non. Certains ont donc ouvert en toute bonne foi, persuadés que le statut de zone touristique les y autorisait. Une étude de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris a comptabilisé 44 boutiques d'équipement de la personne dont 3 ont obtenu des autorisations d'ouverture dominicale.

Plus personne ne s'y retrouve d'autant qu'une condamnation est tombée après des années sans réaction... Actuellement l'association Le dimanche rue des Francs Bourgeois rassemble de nombreuses enseignes de mode et travaille avec le Comité chargé de l'animation commerciale de la rue afin de communiquer sur ce sujet pour mener un combat apparaissant comme désuet aux yeux de nombreux étrangers.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - un mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 5 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 11/02/07 01:00

Les franchises qui recrutent