Lors d'une procédure collective de réglement du passif, si un franchisé potentiel fait une offre de reprise de l'exploitation, est ce le franchiseur ou le tribunal qui choisit ? Quels sont les textes de lois qui s'y rapportent ?

C'est la loi n°85-98 du 25 janvier 1985 qui régit ces procédures collectives.

Selon le régime applicable, l'offre de reprise est communiquée à l'administrateur ou au greffe du tribunal. Le contenu de l'offre est communiqué notamment au débiteur, ici le franchiseur, mais c'est une décision du tribunal qui arrêtera le plan comprenant la vente éventuelle de l'entreprise.

                               Frédérique GODFRIN - Avocat au Barreau de Paris         

Articles similaires

Y a-t'il aussi un dip pour une concession, une affiliation, etc ?

par Jean Samper - 3 mois

Pour simplifier, la loi Doubin impose de donner un DIP à partir du moment où une personne physique ou morale donne à une autre, l'usage d'une enseigne en assortissant de droit de l'obligation d'une exclusivité totale ou partielle dans l'exercice d...

Qu'est ce qu'un contrat de licence de marque ?

par Jean Samper - 3 mois

Un contrat de licence de marque, parfois appelé contrat de concession de licence de marque, est un contrat par lequel le propriétaire d'une marque concède à une autre personne le droit d'utiliser la marque dans certaines conditions. Par extensi...

Peut-on négocier le contrat de franchise ?

par Jean Samper - 4 mois

Le contrat de franchise est conclu de gré à gré, donc en théorie négociable. Mais que penser d'un franchiseur qui accorderait des conditions différentes à chaque franchisé ? Qui ferait des prix à la tête du client ? Etc... Pas grand chose de bien ...

Informations clés

  • Crée le: 06/07/04 10:00

Les franchises qui recrutent