L'intérim promoteur du CDI

Depuis que l'ANPE a perdu son monopôle, les agences de travail temporaire peuvent offrir des services encore mieux adaptés à l'entreprise dans le respect du salarié.

En moins d'un an en 2005 les grosses entreprises d'intérim ont créé près de 10 000 emplois en CDI ! Grâce à un texte de la loi de cohésion sociale de janvier 2005 qui a retiré à l'ANPE le monopole du placement. Aussi les entreprises ne sont plus désormais contraintes de faire connaître les postes vacants à la grande agence nationale pour l'emploi... On sait d'ailleurs que dans la réalité moins de la moitié des postes lui étaient communiqués !

Mais le grand changement concerne aussi les agences de travail temporaire qui peuvent désormais recruter en CDI. Elles interviennent ainsi sur les emplois non-cadres et font profiter le marché de l'emploi de leur savoir faire déjà reconnu en matière de recrutement. Les entreprises bénéficient de fait de services comparables à ceux que pouvaient fournir les cabinets de recrutement pour des postes d'ouvriers, employés, techniciens. La facturation liée à de telles prestations peut désormais se faire en toute transparence. Cela permet d'élargir fortement la prospection d'entreprises qui n'ont pas recours à l'intérim mais avouent souvent des difficultés de recrutement.

Les agences de travail temporaires ont été très réactives et se sont consolidées en personnel compétent sur ce nouveau créneau. Cela permet de prouver que l'offre en CDI est complémentaire à l'offre de missions intérimaires et d'instaurer des agences de placement d'un nouveau type, tant en CDD, qu'en CDI ou en missions temporaires.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 2 mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 5 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 31/08/06 02:00

Les franchises qui recrutent