La notion d’indépendance du franchisé

Les experts vous répondent / La notion d’indépendance du franchisé
  • Créé le : 09/08/2016
  • Modifé le : 07/11/2019

Jean Samper, membre du collège des experts de la Fédération Française de la Franchise & fondateur du Franchise Business Club

Question reçue cette semaine.

Pourquoi un franchiseur insiste-t-il autant dans le contrat sur la notion d’indépendance du franchisé ?

Jean Samper : Parce que le franchisé doit être bien conscient qu’il est un entrepreneur indépendant, responsable de sa gestion et de ses résultats…

Parce que, même s’ils veulent que le concept soit respecté et même s’ils apportent un savoir-faire et une assistance, les franchiseurs recherchent des entrepreneurs autonomes qui n’attendent pas tout et encore plus de leur réseau….

Mais aussi parce que les tribunaux recherchent parfois la responsabilité du franchiseur dans les résultats du franchisé lorsque le franchiseur s’immisce dans la gestion du franchisé et va au-delà de ce qui est nécessaire à la bonne marche et au respect du concept.

Actualités de Jean Samper

Le but premier de la loi Doubin est de permettre au franchisé d’être bien informé avant de se décider et d’éviter qu’il ne cède à des arguments « optimistes » de développeurs trop pressés.

La loi Doubin a d’abord inquiété les franchiseurs. Allaient-ils devoir divulguer des informations confidentielles ? Comment ne pas donner ces infos aux réseaux concurrents ?

Synergee et le Franchise Business Club invitent les franchiseurs et têtes de réseaux du commerce associé et leurs salariés à l’atelier « Réussir l’animation de son réseau » le 24 janvier Bd Haussmann à Paris.

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.