L'état apprenti sorcier : La loi Jacob s'en prend aux distributeurs

Le 19 mai 2005, nous écrivions l'article ci-dessous. Nos gouvernements successifs jouent aux apprentis sorciers. Chaque loi vise à corriger les erreurs de la précédente et créé de nouvelles erreurs.
---------
Le projet de Loi fait frémir et les conséquences qu'il peut entraîner devraient toucher à la fois le domaine économique et le domaine social.

Le but est de réduire les marges arrières mais ses effets sont difficiles à mesurer concrètement. Le plafonnement à 20 % des marges arrière est décrié par toutes les organisations de professionnels. Ces mesures protectionnistes ne semblent pas de bonne augure ni pour les petits ni pour les grands. On souhaite en général que cette Loi ne soit pas une Loi de circonstance, et que l'on prenne le temps de la réflexion pour une réforme qui convienne à tous. Car on craint les effets pervers : les grandes entreprises trouveront toujours les moyens de les contourner, pas les petites....

Les marges seront vraisemblablement remplacées par les MDD (Marques de distributeurs). Les grands distributeurs ont déjà du mal à appliquer l'accord Sarkozy qui prévoyait un effort partagé sur la baisse des prix.  Pour certains il semblerait que l'on veuille faire appliquer en même temps : une baisse des prix, une hausse des salaires et la défense des petits producteurs... Ce qui fait beaucoup sur les épaules du distributeur. Les commerçants demandent une étude d'impact de la loi sur d'éventuels effets pervers, une saisine du Conseil de la Concurrence par le ministre de l'Economie pour avis, l'abandon des contraintes sur les contrats et l'abandon de la fixation de seuils pour la coopération commerciale.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 2 mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 5 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 10/08/08 02:00

Les franchises qui recrutent