Les promotions séduisent moins

Les repères sont troublés et un sentiment de méfiance est apparu dans l'esprit du consommateur. Comment redonner confiance ?

Les offres promotionnelles sont trop nombreuses. En deux ans, leur nombre a augmenté de 51 % en grand magasin et supermarchés. Elles représentent désormais 20 % de l'offre... Le consommateur est perdu et son intérêt pour les promotions ne cesse de diminuer. Les catalogues et prospectus sont moins lus, ils intéressent surtout les fidèles, ne drainant plus qu'un consommateur occasionnel sur cinq. Au moment même où le hard discount s'avère attractif, la promotion n'apparaît plus être une bonne affaire : l'écart de prix a été réduit à 2,5 % en moyenne. Les clients ont du mal aujourd'hui à repérer le bon prix.

Le cumul des promotions, cartes de réduction et autres avantages rend l'ensemble parfaitement hermétique voire même suspect pour les consommateurs. 50 % ont peur de se faire piéger.

En revanche on préfère en général une réduction immédiate bien vérifiable ou des produits avec des quantités gratuites. Pour les industriels l'enjeu est important : redonner confiance autour de leur marque. Quant aux distributeurs, il doivent surprendre le consommateur et recréer le désir. Mais les deux parties devront coopérer. Il faut redonner du sens au trademarketing afin de contribuer chacun à la restauration des marques.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Faire venir le client chez moi

par Jacques Dezitter - 9 jours

Lorsque vous ouvrez ou reprenez un commerce, l'approche commerciale est essentielle. Qui sera mon client ? Quelle est mon offre ? Comment rép...

A quoi ressembleraient nos hypermarchés en 2025 ?

par DM - un mois

Avez-vous déjà essayé d'imaginer à quoi ressembleront les rayons de nos hypermarchés dans une dizaine d'années ? Capital l'a imaginé pour nous : des hypers plus évolués, des magasins qui s'adaptent aux nouvelles tendances de consommation, plus con...

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Informations clés

  • Crée le: 28/05/05 02:00

Les franchises qui recrutent