Les mesures Sarkozy-Fillon en question

Revalorisation du travail, diminution des charges, impôts...  Un sondage KPMG/L'entreprise/CGPME fait le point avec les patrons.

La plupart des dirigeants souhaitent une clarification et une simplification.

En fait la majorité absolue des patrons interrogés (61 %) ne pensent pas que les toutes récentes mesures Sarkozy-Fillon en faveur des heures supplémentaires auront de l'influence sur la marche de leur entreprise. 39 % seulement estiment qu'elles pourraient avoir un effet favorable sur la compétitivité. Le Gouvernment va devoir développer encore des arguments pour faire entendre aux responsables d'entreprises l'efficacité du slogan travailler plus pour gagner plus...

En revanche il semble que les mesures fiscales aient un impact plus fort. 42,5 % pensent que la déduction fiscale de l'ISF (Impôt sur la Fortune) au titre des investissements dans les PME va inciter les particuliers à investir, ils ne doutent que pour leur entreprise personnelle... Concernant l'allégement des charges, il s'agit de la mesure qui recueille le plus d'avis favorables surtout celle qui exonère les 200 premiers euros de tous les salariés. A propos du dialogue social, une très forte majorité des dirigeants, 82 %, souhaite pouvoir négocier avec les élus du personnel, en l'absence de syndicats.

De même ils sont très demandeurs de simplification du droit du travail : 84 % d'entre eux jugent nécessaire d'harmoniser les textes pour arriver à un nombre limité de formules de contrats de travail.  Ils placent également en tête de leurs souhaits la baisse des charges sociales.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - 7 jours

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 28 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 4 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 30/11/07 01:00

Les franchises qui recrutent