Les français observent les prix

L'inflation baisse-t-elle ? Les consommateurs français n'en ont pas le sentiment. Nombre d'entre eux ont l'impression de trop payer certains produits.
Une enquête du Credoc, réalisée en septembre 2008, montre que la hausse des produits alimentaires peut être la répercussion de l'augmentation du coût des matières premières essentiellement pour les 18-24 ans et les plus de 75 ans. Les consommateurs de 35 à 74 ans sont très sceptiques, cela donne 70 % des sondés, les plus gros consommateurs, qui pensent majoritairement que les prix sont peu soumis au coût des matières premières... Une opinion qui semble confirmée par le mouvement plus récent des producteurs de lait...
En revanche les marques de distributeurs remportent tous les suffrages concernant la justesse des prix : 80 % des interrogés pensent qu'ils sont justes. Mais ils ne sont que 16 % à estimer que les marges des distributeurs sont raisonnables et près de 80 % à les juger importantes ou excessives. Il est clair que la suspicion vient de la méconnaissance du calcul des marges, qui semblent toujours trop importantes...
Les promotions très accrocheuses paraissent le plus souvent suspectes également. Ainsi face à une offre du type un produit acheté, un produit gratuit, la plupart se demandent si le prix habituel est correct, même s'ils sont satisfaits de profiter d'une telle affaire.
Et 53 % des consommateurs sondés pensent que le distributeur ne fait pas un geste en faveur du pouvoir d'achat. Cela confirme le sentiment de certains distributeurs qui refusent des variations de prix trop fortes pour ne pas perturber l'estimation du juste prix par le client.
Ainsi, pour le consommateur, il semble qu'un Iphone ne devrait pas coûter 500 euros, alors que 250 g de café arabica équitable peuvent être au prix de 2,50 €.

Dominique Deslandes

 

Articles similaires

Devenir caviste avec la franchise, est-ce possible ?

par MA - 21 heures

Le marché du vin a connu durant ces 30 dernières années une baisse de la quantité consommée contre une montée en gamme des produits recherchés par les Français. On a aussi noté une progression du nombre de cavistes à hauteur de 10 % de 2005 à 2015...

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 14 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - un mois

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Informations clés

  • Crée le: 23/12/08 01:00

Les franchises qui recrutent