Les français affectionnent les réseaux

L'enquête annuelle réalisée par la FFF (Fédération française de la franchise) et le groupe Banque Populaire révèle que la parité gagne du terrain puisque les femmes représenteraient aujourd'hui près de la moitié des franchisés. (NDLR : à confirmer par d'autres études ou après validation de l'échantillon) Une évolution qui concerne aussi bien le commerce que les services.



Autre fait marquant : la franchise attire beaucoup d'anciens salariés. Plus de trois franchisés sur quatre viennent de l'entreprise et plus d'un tiers a connu une période de chômage. Ceci concerne particulièrement les moins de 40 ans.



Trois raisons sont évoquées par les franchisés. Le suivi et l'assistance du franchiseur est le premier motif, cela rassure celui qui veut créer son entreprise. Vient ensuite l'effet de groupe et la recherche de la notoriété par une enseigne connue. On voit bien que l'ancien salarié souhaite garder le contact avec une structure solide tout en ayant la possibilité d'acquérir son indépendance. En plus les franchiseurs font preuve de séduction à l'égard des salariés souvent motivés, disciplinés et à l'écoute, dans le respect des règles de l'entreprise.



Quant aux consommateurs ils ont désormais une image positive des chaînes de franchise, une enseigne en réseau est synonyme de marque forte, de services et de produits de qualité à des prix avantageux.




Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 9 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 25 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 02/04/07 02:00

Les franchises qui recrutent