Les chômeurs créateurs ou repreneurs

La première remarque est que la volonté de se mettre à son compte peut être forte chez le demandeur d'emploi et n'est pas vécue comme un dernier recours. 59 % d'entre eux disent que leur projet était antérieur à leur situation. Cependant la création d'entreprise est vécue majoritairement comme la possibilité de créer son propre emploi (68 %), ce qui explique la taille modeste des sociétés créées en 2004 : 85 % ont un seul salarié, 13 % en ont deux, 4 % de 3 à 5 et seulement 2 % ont plus de 5 salariés. Pour le reste rien ne distingue véritablement les entreprises créées par les chômeurs des autres, ainsi le commerce et les services arrivent en tête des secteurs privilégiés.
Dominique Deslandes





Articles similaires

Devenir franchisé dans le bien être : Quelles franchises choisir ?

par MA - 5 jours

Le marché du bien être s'est très bien développé ces dernières années et progresse en moyenne de 7 % chaque année. En réponse à une demande en progression continue, les instituts prolifèrent, particulièrement ceux qui se développent en franchise. ...

Devenir fleuriste en franchise : Marché et opportunités

par MA - 7 jours

Si les indépendants ont quelques difficultés, les réseaux de franchises, eux, s'en sortent haut la main sur ce marché florissant.

Profitez des petites annonces d'AC Franchise !

par ACF - 7 jours

Vous avez un local à louer ou à vendre ? Vous offrez ou cherchez un emploi dans la franchise ? Vous vendez de l'informatique ou du matériel aux réseaux ? Vous cédez une entreprise en franchise ou non ? etc..... Utilisez les petites annonces d'AC ...

Informations clés

  • Crée le: 16/11/04 01:00

Les franchises qui recrutent