Les chômeurs créateurs ou repreneurs

La première remarque est que la volonté de se mettre à son compte peut être forte chez le demandeur d'emploi et n'est pas vécue comme un dernier recours. 59 % d'entre eux disent que leur projet était antérieur à leur situation. Cependant la création d'entreprise est vécue majoritairement comme la possibilité de créer son propre emploi (68 %), ce qui explique la taille modeste des sociétés créées en 2004 : 85 % ont un seul salarié, 13 % en ont deux, 4 % de 3 à 5 et seulement 2 % ont plus de 5 salariés. Pour le reste rien ne distingue véritablement les entreprises créées par les chômeurs des autres, ainsi le commerce et les services arrivent en tête des secteurs privilégiés.
Dominique Deslandes





Articles similaires

Reconversion professionnelle après 40 ans : Témoignages !

par MA - 1 jour

Voici trois témoignages de personnes qui ont réussi leurs reconversions professionnelles après la quarantaine.

Ouvrir une salle de sport en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 4 jours

Le marché du sport connaît ses plus beaux jours grâces aux Français qui ont de plus en plus d'engouement pour les activités sportives. Le sport a du succès!

Location gérance et franchise : Principe et opportunités ?

par MA - 4 jours

Il existe plusieurs formules pour accéder à l'indépendance et devenir son propre patron, le meilleur moyen est souvent la franchise. Cependant, ce n'est pas toujours évident de se lancer dans l’entreprenariat quand on ne dispose pas des fonds néce...

Informations clés

  • Crée le: 16/11/04 01:00

Les franchises qui recrutent