Les aides à l'embauche 2005. Une série de 4 articles en 4 jours.

Article 4 ) Le contrat initiative emploi

Il est destiné aux personnes sans emploi rencontrant des difficultés d'accès à l'emploi. Les employeurs pouvant en bénéficier sont ceux qui sont affiliés à l'Unedic. Le contrat initiative-emploi peut être un CDI, avec une durée maximale de 24 mois pour ce contrat ou un CDD de 24 mois maxi à temps complet ou partiel, d'une durée hebdomadaire d'au moins 20 heures. La rémunération est fixée au Smic ou au minimum conventionné.

L'employeur bénéficie de la réduction unique de cotisations sociales patronales. Une aide de l'Etat est versée mensuellement par avance à l'employeur pour couvrir une partie des coûts de l'embauche et des actions de formation ou d'accompagnement professionnels prévues par la convention CIE. Ce montant tient compte de la qualité des actions d'accompagnement et de formation professionnelle, du statut des employeurs, du secteur d'activité, de la situation du bassin d'emploi et des difficultés d'accès à l'emploi du bénéficiaire. Cette aide ne peut excéder 47 % du taux horaire brut du Smic par heure travaillée. Cette aide ne peut être cumulée avec une autre aide à l'emploi, ni une exonération partielle ou totale des cotisations patronales. La convention CIE est signée avec l'ANPE. 

Dominique Deslandes

Articles similaires

Faire un Business Model : Comment se démarquer ?

par DM - 5 jours

Né en même temps qu’arrivait la bulle Internet, le business model est un support de la créativité de l’entrepreneur. Il permet à ce dernier de fixer son projet. C'est le préalable à l'étude de marché c'est à dire que cette dernière va permettre au...

Ouvrir un commerce avec un petit budget, quelles franchises ?

par MA - 12 jours

Vous souhaitez lancer votre commerce mais ne disposez par d'importantes ressources? Grand nombre de réseaux de franchise sont accessibles pour un apport personnel modéré. Mais avant de vous lancer, vous devez suivre certaines étapes clés pour ne p...

Négocier avec son banquier

par Deslandes Dominique - 17 jours

Les TPE (très petites entreprises) peuvent aussi obtenir des conditions privilégiées à condition de respecter certaines règles de négociation. Vous savez négocier avec un fournisseur, alors pourquoi pas avec un banquier ?

Informations clés

  • Crée le: 23/09/05 02:00

Les franchises qui recrutent