L'envoi d'un DIP par un franchiseur à un franchisé engage t'il le franchiseur à proposer le contrat au franchisé? Si oui et dans le cas ou le franchiseur ne respecte pas cet engagement, quels sont les recours?

Un DIP est un document d'information et non une lettre d'intention ou une promesse de contrat ou un compromis de vente comme dans l'immobiliser.

Sauf si le document exprime une promesse de signer un contrat, auquel cas on peut se demander si c'est encore un DIP, il n'y a aucune obligation pour l'un comme pour l'autre, pour le candidat franchisé comme pour le franchiseur de signer un contrat de franchise.

L'esprit même de la loi Doubin est de préparer un consentement de qualité et non d'encourager une promesse anticipée.

Articles similaires

Pourquoi un franchiseur insiste-t-il autant dans le contrat sur la notion d'indépendance du franchisé?

par Jean Samper - un mois

Parce que le franchisé doit être bien conscient qu'il est un entrepreneur indépendant, responsable de sa gestion et de ses résultats... Parce que, même s'is veulent que le concept soit respecté et même s'ils apportent un savoir-faire et une ass...

Un franchiseur peut-il arrêter un contrat avec tacite reconduction, et imposer un nouveau contrat ?

par Régis Fabre - 8 mois

Un franchiseur peut-il arrêter un contrat qui prévoyait une tacite reconduction, en imposant au franchisé un nouveau contrat avec des redevan...

J'ai signé une lettre d'intention indiquant une avance sur les droits d'entrée. Puis-je changer d'avis et refuser de payer l'avance ?

par Jean Samper - 8 mois

J'ai signé une lettre d'intention indiquant une avance sur les droits d'entrée. Aujourd'hui je pense que mon apport financier risque de ne pa...

Informations clés

  • Crée le: 11/10/04 10:00

Les franchises qui recrutent