L'embauche d'un salarié pour les surplus d'activité

La réglementation sur le recours au contrat à durée déterminée est encadrée par les dispositions du Code du travail.
On peut engager quelqu'un pour accroissement temporaire d'activité. Il est impératif dans ce cas de faire signer au salarié avant sa prise de fonctions un contrat dans lequel est précisée la date d'échéance précise et le motif de cette embauche.
La loi prévoit une période maximale de 18 mois renouvellement inclus. Il n'y a pas en revanche de durée minimale. On peut aussi inclure dans le CDD une période d'essai qui permet de mettre fin au contrat avant son terme. Le CDD ne peut être rompu par anticipation que pour faute grave du salarié, cas de force majeure ou accord entre les parties.
Dominique Deslandes




Articles similaires

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 3 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 4 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Informations clés

  • Crée le: 08/02/07 01:00

Les franchises qui recrutent