Leclerc et Intermarché à la FCC

L'adhésion à la Fédération des Coopératives de Commerçants des distributeurs n° 1 et 3 marque l'évolution du milieu de la distribution, en attendant la réforme de la loi Galland.

La FCC est présidée par Jean Leroyer, Vice-Président de Système U Ouest, cette enseigne en est d'ailleurs un des piliers. La fédération a abandonné son nom pour prendre le sigle des enseignes du commerce associé depuis son ouverture à des membres qui n'ont pas le statut de coopérative, mais fonctionnent sur le même modèle, elle est devenue la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution.

Le ralliement des enseignes dirigées par Michel-Edouard Leclerc et Michel Pattou a été accéléré par le débat sur la loi Galland et les clivages entre groupes intégrés ou indépendants. L'objectif aujourd'hui est de renforcer la représentativité du mode de vie et de pensée des indépendants. Michel-Edouard Leclerc veut participer au regroupement du commerce associé pour porter un message différent de celui véhiculé par les groupes intégrés. Il s'agit de transcender  les clivages pour rejoindre des enseignes spécialistes et des commerçants de centre ville. Il envisage même de solliciter les pouvoirs publics avec eux sur le thème de l'urbanisme commercial. La nouvelle FCD conserve ses prérogatives concernant les relations sociales et négocie les accords de branche que Leclerc, Intermarché et Système U appliquent. En attendant des négociations d'ordre plus général...

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 2 mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 5 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 15/04/05 02:00

Les franchises qui recrutent