Le vin fait son marketing

Le bon produit c'est celui qui se vend, et on n'hésite plus aujourd'hui à utiliser les méthodes adoptées pour les yaourts ou les eaux minérales.

Tant que les marchés étaient capables d'absorber les stocks, on ne se posait pas de questions du côté des producteurs, mais aujourd'hui, avec la concurrence des vins étrangers, il n'est plus question de produire des vins sans se demander s'il correspond à la demande.

Ainsi voit-on exploser la vente en " bag in box " et celle des vins de cépage. Un producteur  du Sud-Ouest propose deux vins " légèrement perlants ", dans une bouteille de limonade à l'ancienne qui a reçu un très bon accueil au Canada, surtout auprès des jeunes et des femmes. Malmenés par la crise, les plus volontaires n'hésitent plus à utiliser des pratiques marketing comme associer Jean-Pierre Coffe pour vanter son produit ou adopter le bouchon à vis plus pratique pour les vins de consommation courante.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Faire venir le client chez moi

par Jacques Dezitter - 9 jours

Lorsque vous ouvrez ou reprenez un commerce, l'approche commerciale est essentielle. Qui sera mon client ? Quelle est mon offre ? Comment rép...

A quoi ressembleraient nos hypermarchés en 2025 ?

par DM - un mois

Avez-vous déjà essayé d'imaginer à quoi ressembleront les rayons de nos hypermarchés dans une dizaine d'années ? Capital l'a imaginé pour nous : des hypers plus évolués, des magasins qui s'adaptent aux nouvelles tendances de consommation, plus con...

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Informations clés

  • Crée le: 20/11/04 01:00

Les franchises qui recrutent