Le retour des Quotas

Le secteur du Textile connaît de nouveaux bouleversements avec le retour des quotas chinois, 10 ans après la signature des accords de Marrakech.

Le premier janvier 1995 qu'a été lancé le processus de libéralisation du commerce mondial : les acheteurs peuvent choisir leurs fournisseurs sans contraintes quantitatives ni géographiques. Au bout de dix ans 30 catégories de produits voient leur commerce effectivement libéralisé... Six mois plus tard un accord est signé entre la Chine et les 25 pays d'Europe prévoyant le retour des quotas...

En effet devant l'explosion des importations européennes de vêtements chinois, sous la pression des industriels, l'Union Européenne et la Chine ont été amenés à négocier. D'abord on a craint la pénurie de vêtements pour la rentrée, mais après avoir débloqué les 80 millions de pièces coincées dans les ports, la marchandise est arrivée dans les magasins français. Donc il n'y aura pas de répercussions économiques du fait de blocage de l'été. Les professionnels craignent cependant que la situation ne se reproduise car une petite avance a été prise sur les quotas établis pour l'année 2006.

Mais attention : le 1er janvier 2008 il est prévu que les quotas disparaissent à nouveau. D'ici là les professionnels pourraient diversifier leurs achats et remonter, dès 2006, les prix de vente d'un à deux points. On observe que distributeurs et producteurs commencent à procéder à des arbitrages vers d'autres pays pour être plus autonomes par rapport à la Chine. L'Inde, le Bangladesh, le Vietnam, l'Indonésie récupèrent des approvisionnements français. Le bassin méditerranéen aussi : Maroc, Tunisie, Turquie...
Dominique Deslandes

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 2 mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 5 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 10/10/05 02:00

Les franchises qui recrutent