Le nouveau crédit d'impôt

Mis en application depuis le 1er janvier 2006, il va dynamiser les activités des franchises de service à la personne. Les entreprises qui versent désormais à leurs salariés une aide destinées à financer des activités de services à la personne bénéficient d'un crédit d'impôt "famille".

Il est égal à 25 % des dépenses engagées par les entreprises pour permettre à leurs salariés ayant des enfants à charge de mieux concilier vie professionnelle et vie privée. Il est plafonné pour chaque entreprise à 500 000 € par an.

Pour les bénéficiaires cette aide financière restera exonérée d'impôt sur le revenu. En même temps elle devra être déduite de la base de calcul de la réduction à laquelle le salarié a droit pour l'emploi d'une personne à domicile.

Source : Loi N° 2005-841 du 26/07/05. JO du 27/07/05

Articles similaires

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 6 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 4 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Informations clés

  • Crée le: 16/07/06 02:00

Les franchises qui recrutent