Le DIP et ses obligations

La Cour d'appel de Paris a rapproché un Document d'Information Précontractuel de la loi Doubin.
Un franchiseur n'avait en effet pas fait figurer dans le DIP des informations le concernant, en particulier l'interdiction dont il avait été frappé par le passé en matière de gestion d'entreprise. Cette interdiction avait été ensuite levée. Ni la loi Doubin, ni son décret d'application n'imposent au franchiseur de donner ce type de renseignement.
De ce fait la Cour a considéré que le franchisé ne pouvait invoquer la nullité du contrat qu'il a signé. Rien ne permet de penser que le candidat aurait renoncé à son projet s'il avait connu cette information. La franchise connaissait une belle réussite, indépendante de la personnalité du dirigeant et les contacts avec les collaborateurs du réseau étaient tout à fait corrects.
Dominique Deslandes
Pour en savoir plus :
2) Les textes de La loi Doubin et le décret

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 13 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 29 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 04/07/08 02:00

Les franchises qui recrutent