L’affaire est dans le sac

  • Créé le : 10/05/2004
  • Modifé le : 10/05/2004
Le secteur de la maroquinerie française est encore majoritairement entre les mains des 2 000 détaillants indépendants, qui détiennent plus de la moitié des ventes.

Mais les enseignes spécialisées y gagnent progressivement leur place grâce à un choix judicieux du niveau de gamme et à l’association d’accessoires de mode.

À bien y réfléchir, tout le monde vend des sacs, depuis la grande distribution jusqu’aux fabricants de bagagerie de luxe, en passant par les boutiques de prêt-à-porter, la VPC ou les grands magasins. Mais derrière cette multitude de distributeurs, le marché de la maroquinerie souffre d’une inorganisation de son système de distribution et d’un manque d’offre attractive sur l’entrée-milieu de gamme, entre le luxe et l’utilitaire. C’est précisément le créneau qu’investissent de jeunes chaînes de maroquinerie en plein développement.

La démocratisation de la maroquinerie s’impose à l’heure où ses articles ne sont plus seulement faits pour durer des années, dans la tradition du bon vieux sac en cuir, mais deviennent des accessoires de mode. Voilà ce qui différencie les jeunes chaînes des spécialistes indépendants. Elles misent en effet sur l’achat impulsif, auquel elles participent en diversifiant leurs produits (des bijoux, ceintures, foulards, etc.) Elles profitent aussi de la proximité géographique avec les enseignes d’articles fantaisie.

Où ces enseignes trouvent-elles les meilleures implantations ? Même si les loyers et le prix d’entrée sont élevés, les centres commerciaux offrent d’excellentes opportunités de vente et sans se faire prier : ils raffolent de ce genre d’enseigne de milieu de gamme présentes partout en France. Autre possibilité : les centres-villes sur des emplacements n°1 et à proximité des magasins de prêt-à-porter ou de bijouterie, pour favoriser les achats impulsifs de leurs accessoires.

Côté produits, les enseignes peuvent mixer trois sources différentes d’approvisionnement, plus ou moins génératrices de marges commerciales et de notoriété. La fabrication d’articles « maison », même si elle est plus risquée, reste plus rentable et garantit une exclusivité des produits au franchisé. Plus coûteux, mais plus sûr : l’importation d’articles fabriqués à l’étranger. Enfin, pour les réseaux haut de gamme, les articles de fabricants de luxe attirent de nombreux clients, fondent la notoriété de l’enseigne, mais dégagent des marges moindres.

Plusieurs enseignes développées en franchise sont présentes depuis plusieurs années sur le marché de la maroquinerie. On pense à Florence Accessoires, apparue la première en 1994, mais aussi à ses petites sœurs, Envy Maroquinerie et Sachée. En concurrence directe avec les grandes surfaces, on trouve Ludivine Passion et Sac’Story, spécialiste du sac synthétique. Plus présent encore sur le segment de l’accessoire de mode et de fantaisie, l’enseigne Lollipops a fait son entrée dans le paysage. Et de manière générale, leurs boutiques déploient des surfaces assez réduites, de 20 à 100 m2, sur lesquelles elles exposent un maximum de produits, sans cesse renouvelés. Après une phase de tâtonnement, les réseaux n’ont désormais plus de temps à perdre pour recruter de nouveaux franchisés. Les voilà prévenus : des concurrents étrangers arriveront bientôt en France.

Séverine Grumiaux

Plus de franchises
Franchise DISTRI CLUB MEDICAL DISTRI CLUB MEDICAL

Santé, pharmacie, dentaire

Apport : 50 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Franchise GARDEN ICE CAFE GARDEN ICE CAFE

Restaurant à thème

Apport : 200 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise BRICOMARCHE BRICOMARCHE

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

Franchise AU NOM DE LA ROSE AU NOM DE LA ROSE

Fleuriste

Apport : 40 000€

Franchise MY LITTLE WARUNG MY LITTLE WARUNG

Restaurant à thème

Apport : 80 000€

Franchise AXEO SERVICES AXEO SERVICES

Aide à domicile, ménage, jardinage

Apport : 25 000€

Plus de franchises

Actualités

Essentiel & Domicile, réseau d’agences spécialistes du service à la personne a organisé sa 4ème convention annuelle qui s’est déroulée du 14 au 16 juin 2019. L’occasion pour la marque de réunir les 16 franchisés du groupe lors de 3 jours rythmés par la convivialité, le partage et l’esprit d’équipe. On fait le bilan … […]

L’Onglerie, réseau de centres experts de la beauté des ongles des mains et des pieds depuis plus de 40 ans, fait exploser les compteurs en franchissant, en juin 2019, le cap des 3100 nouvelles clientes, représentant une progression de +22% depuis le début de l’année. L’été de tous les records ! Cet été 2019 s’annonce prometteur […]

Bureau Vallée, réseau de magasins de papeterie, fournitures de bureau et mobilier de bureau à prix discount, organise sa prochaine journée d’échanges qui se déroulera le 21 août 2019. Présentation & Enjeux Plusieurs fois par an, Bureau Vallée propose des rendez-vous d’échanges permettant de se familiariser avec un concept en pleine croissance fondé il y […]

Balladins Hôtels, enseigne d’établissements hôteliers 2 et 3 étoiles de grande qualité, présente ses « offres pro », diverses prestations à destination des professionnels du sport, du tourisme, du bâtiment etc… Une offre adaptée aux besoins de chacun Au-delà des visiteurs et particuliers qui résident chaque jour au sein des établissements Balladins et qui bénéficient de tous […]

L’Autorité de la concurrence a rendu le 4 juillet 2019 un avis dense (180 pages) dressant un bilan à date de l’état de la concurrence en Outre-Mer. Constatant que les prix des produits de grande consommation demeurent élevés en Outre-Mer malgré le système de régulation mis en place par la loi dite « Lurel » […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.