La progression de l'épargne salariale

Les PME proposent de plus en plus cette formule à leurs collaborateurs. Les encours d'épargne salariale ont progressé de 19 % en 2006.

Le montant total s'élève à 82,4 Md€, ce qui est un record. Plus de 165 000 sociétés disposent désormais d'un plan d'épargne salariale, soit 26 000 de plus qu'en 2005.

Depuis 2001 la législation a évolué et incité les petites entreprises à opter pour l'épargne salariale car à cette époque la plupart des grandes entreprises l'avaient déjà adoptée.

En effet la loi du 19 février 2001 a autorisé la création de plans d'épargne inter-entreprises, qui peuvent être négociés au niveau d'une branche ou d'un groupe. La loi du 30 décembre 2006 a en plus rendu obligatoire la négociation d'accords de participation de branche, dans un délai de trois ans pour les entreprises de moins de 50 salariés.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par JS - une heure

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 4 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Informations clés

  • Crée le: 06/09/07 02:00

Les franchises qui recrutent