La procédure d'agrément des prestataires de services à la personne modifiée il y a presque un an

Par une Loi du 23 juillet 2010, l'agrément simple est supprimé, l'agrément qualité maintenu dans des conditions à définir. 

Deux régimes seront mis en place.

Tout d'abord la déclaration simple pour les prestations ne s'adressant pas aux personnes vulnérables. La liste de ces prestations et les modalités de cette déclaration simple seront précisées par décret.
Les prestataires déjà agréés seront évidemment dispensés d'une nouvelle déclaration.
Puis est maintenu l'agrément qualité, pour les organismes s'adressant aux publics fragiles. Ceci concerne la garde d'enfants, en dessous d'une limite d'âge qui sera fixée par arrêté, l'assistance aux personnes âgées ou handicapées, ou à tout autre personne ayant besoin d'une aide personnelle à domicile ou dans un environnement de proximité. Cet agrément qualité est lié au seul critère de la qualité du service proposé.
Le critère d'exclusivité ne s'applique plus si ce n'est pour ouvrir droit aux avantages fiscaux.
Sur le plan fiscal, la réduction d'impôt accordée au client du prestataire et le taux de TVA à 5,5 % continuent à s'appliquer pour l'année 2010.
Quant au chèque emploi service universel (CESU), il peut désormais servir à régler des prestations de service fournies par des centres de loisirs accueillant des enfants scolarisés de moins de 6 ans, à des personnes bénéficiaires de l'APA (allocation personnalisée d'autonomie) et pour le transport de voyageurs par taxi, de personnes âgées ou à mobilité réduite titulaires de prestations sociales.
N'hésitez pas à consulter d'autres actualités sur la réglementation des affaires en franchise

Articles similaires

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 6 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 4 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Informations clés

  • Crée le: 16/04/11 02:00

Les franchises qui recrutent