La mode enfantine : concentration et dynamisme

Alors que le marché semble être à saturation, on voit arriver de nouvelles marques. Les enseignes existantes font preuve quant à elle d'innovation ou se regroupent.

Cette année sera déterminante pour l'habillement de l'enfant. Tout d'abord il est nécessaire de poursuivre la concentration du marché. Le rapprochement déjà amorcé par quatre acteurs du secteur a lancé le processus et force les autres à réagir. Les concepts de magasins sont revus. Toutes les enseignes cherchent a valoriser leur offre de manière plus sobre et plus lisible. Il est devenu urgent de refaire du vêtement pour enfant un produit mode mais aussi de rester vigilant sur les prix, tout en maintenant la qualité.

On assiste à un renouvellement des chaînes. En 2004 elles détiennent 16,4 % du marché contre 15,9 % en 2003. Okaïdi fait partie des gagnants en 2004, elle a ouvert 50 magasins et en prévoit 90 en 2005. Son rapprochement annoncé avec Jacadi est naturel puisque l'enseigne a une logique de marque et se tourne vers l'internationalisation. L'objectif aujourd'hui est de trouver le seuil de rentabilité afin de financer le développement. Pour Tape à l'œil c'est le choix d'un nouveau positionnement qui a été fait. L'enseigne se différencie de ses concurrents directs et teste depuis janvier un nouvel aménagement de magasin sur 150 m2 à Noyelles-Godault dans le Pas-de-Calais. Trois univers sont fortement identifiés à l'aide de couleurs vives : le vert pour les garçons, le orange pour les bébés et le rose pour les filles, un rose vif et moderne.

Vu dans LSA n° 1905 - 4 mai 2005

Articles similaires

Ouvrir une salle de sport en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 3 jours

Le marché du sport connaît ses plus beaux jours grâces aux Français qui ont de plus en plus d'engouement pour les activités sportives. Le sport a du succès!

Location gérance et franchise : Principe et opportunités ?

par MA - 3 jours

Il existe plusieurs formules pour accéder à l'indépendance et devenir son propre patron, le meilleur moyen est souvent la franchise. Cependant, ce n'est pas toujours évident de se lancer dans l’entreprenariat quand on ne dispose pas des fonds néce...

Le profil idéal du franchisé existe-t-il ?

par Jean Samper - 9 jours

Les franchiseurs attendent un panel assez large de qualités pour leurs franchisés : des qualités d'entrepreneur, le goût du contact et du dynamisme, le goût pour les challenges, etc ...

Informations clés

  • Crée le: 25/07/05 02:00

Les franchises qui recrutent