La Loi anti-tabac favorise la restauration à table

Si les cafés connaissent une baisse certaine de consommation, un rapport de CHD expert-conso note une différence pour la restauration à table.
La France compte un peu plus de 65 000 établissements de restauration à table et 37 000 cafés avec restaurant et brasseries et cafés. Le rapport de CHD Expert sur l'avant et l'après usage du tabac en CHR a cherché à connaître le niveau de confiance des chefs d'entreprise dans l'année 2008. Une notation de 1 à 10 a été proposée.
Le secteur des cafés, bars, pubs et discothèques se dit le moins enthousiaste mais les cafés-restaurants le sont un peu plus avec un niveau autour de 5,2 et la restauration à table, comme les hôtels, est encore plus optimiste, avec une moyenne de 6... Restera à voir si cela se confirmera...
Par taille ce sont les établissements les plus petits qui sont les moins confiants. Avant le 1er janvier, plus de 38 % des établissements tous confondus étaient fumeurs avec un espace réservé bien sûr. Mais plus de 30 % étaient encore fumeurs sans espace dédié. La Loi Evin n'était pas encore appliqué dans ces établissements.
Pour ce qui concerne les établissements faisant de la restauration à table néanmoins l'inquiétude demeure sur la tranche horaire correspondant à l'apéritif du soir, entre 18 et 20 heures.
Quant aux points positifs de la loi, on note des remarques qui concernent la baisse d'agressivité entre fumeurs et non-fumeurs, l'amélioration de la santé publique et de l'environnement ou de la propreté des lieux.
Dominique Deslandes

Articles similaires

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 5 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 4 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Informations clés

  • Crée le: 28/02/08 01:00

Les franchises qui recrutent