La lingerie de mains en mains

Ces deux dernières années on a pu assister à des cessions successives qui ont modifié le secteur de la lingerie.

Le suisse Calida a commencé en 2005 et s'est porté acquéreur d'Aubade. Puis Princesse Tam Tam, autre réussite française, a été achetée par le japonais Fast Retailing. En 2006 deux importants groupes américains se sont délestés de leur filière lingerie : Sara Lee et VF Corp. Ont ainsi été cédés à Sun Capital Partners: Dim, Playtex, Wonderbra, Abanderado, Nur Die et Unno. Quant à Vassarette, Variance, Bestform, Belcor, Boléro, Gemma et Lou, ils ont tous été vendus au groupe américain Fruit of the Loom.

La société familiale Barbara quant à elle en difficulté depuis quelques années, elle a fait entrer le fonds d'investissement Natexis Private Enquity à 70 % dans son capital. Enfin le groupe français Chantelle a racheté la chaîne multimarque Orcanta au groupe PPR l'été dernier.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Devenir franchisé : avantages et exigences

par Audrey Caudron - 2 minutes

Envie de vous lancer dans la franchise ? Avez-vous déjà mesuré les avantages et exigences liés à cette aventure ? Voici quelques pistes qui vous aideront à avancer dans votre démarche…

Devenir franchisé dans le bien être : Quelles franchises choisir ?

par MA - 10 jours

Le marché du bien être s'est très bien développé ces dernières années et progresse en moyenne de 7 % chaque année. En réponse à une demande en progression continue, les instituts prolifèrent, particulièrement ceux qui se développent en franchise. ...

Devenir fleuriste en franchise : Marché et opportunités

par MA - 12 jours

Si les indépendants ont quelques difficultés, les réseaux de franchises, eux, s'en sortent haut la main sur ce marché florissant.

Informations clés

  • Crée le: 09/06/07 02:00

Les franchises qui recrutent