La fin des 35 heures, des pré-retraites, etc.

C'est la division parmi les syndicats qui, de ce fait, ont du mal à mobiliser les français. Pourtant l'inquiétude est bien là, même si la population française semble résignée à travailler davantage et plus longtemps. Il est vrai aussi que la multitude de petites réformes associées à des catégories très segmentées ne permet pas d'avoir une vision claire des évolutions engagées. Le Gouvernement peut se satisfaire de cette division syndicale et continuer ce que certains appellent "le détricotage du code du travail".
Les réformes continuent donc tous azimuts. Les réformes les plus difficiles sont passées en 2007, comme celles concernant les régimes spéciaux de retraite ou le service minimum en cas de grève des transports. Cette dernière a permis récemment au Président de dire que les grèves pouvaient désormais avoir lieu sans que l'on s'en aperçoive...
2008 apporte également des changements importants avec l'allongement de la durée des cotisations ou le suivi de l'assurance chômage. Plus récemment, la loi présentée par Xavier Bertrand marque la fin réelle des 35 heures. En ce début d'été il y a peu de réactions.
A l'automne, même si les syndicats essaient à nouveau de mobiliser, les vrais difficultés sociales risquent de venir d'ailleurs, par exemple de l'envolée des prix du pétrole qui affecte les routiers, les marins et les taxis mais qui, en réalité, touche toute la population.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - 11 jours

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - un mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 4 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 01/07/08 02:00

Les franchises qui recrutent