La consommation des français en 2003 : un optimisme sous conditions

Rediffusion suite à vos questions : Selon L'Observateur Cetelem, les enseignes vont devoir adopter un comportement de marque sur leurs marchés. Une nouvelle culture du consommateur se dessine.

Certes des craintes persistent et les français gardent en mémoire les traumatismes de la crise de la vache folle ou du 11 septembre 01, mais quand on leur parle d'avenir ils semblent à nouveau optimistes quant à leur envie de consommer. 40 % prévoient une amélioration de la sécurité mais la même proportion envisage une détérioration de l'emploi, et ne parlons pas encore de l'effet des grèves actuelles... L'optimisme, relatif bien sûr, est ressenti sur le plan individuel. 24 % estiment que leur situation personnelle va s'améliorer tandis que près des deux tiers pensent qu'elle va stagner.

C'est la famille qui fait acheter, les notions de confort, de simplification, de gain de temps s'en trouvent consolidées. De nouvelles valeurs que les enseignes vont devoir prendre en compte dans leur stratégie commerciale. Le consommateur aujourd'hui a besoin d'être respecté, ce point passe par des efforts de garantie, de qualité. Il faudra donc revoir le discours de certains vendeurs, le consommateur évalue la manière dont il est considéré...
De plus le client demande des efforts pour la mise en valeur du produit dans un cadre accueillant, agréable. Quant à la marque du produit, elle s'efface derrière l'enseigne, unique facteur de décision d'achat.

Donc pour résumer, les enseignes doivent offrir les éléments suivants :  le respect d'abord, puis le choix, le prix, l'accessibilité et la mise en scène, pour le plaisir du consommateur.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Devenir caviste avec la franchise, est-ce possible ?

par MA - 1 jour

Le marché du vin a connu durant ces 30 dernières années une baisse de la quantité consommée contre une montée en gamme des produits recherchés par les Français. On a aussi noté une progression du nombre de cavistes à hauteur de 10 % de 2005 à 2015...

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 14 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - un mois

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Informations clés

  • Crée le: 11/01/05 01:00

Les franchises qui recrutent