Jean-Pierre Raffarin aboutira-t'il pour la TVA à 5,5 % pour les restaurateurs

Retour sur une volonté annoncée. Le 28 septembre nous écrivions :

" Dans l'émission "100 minutes pour convaincre", le premier ministre a confirmé son attachement à obtenir de Bruxelles le feu vert pour cette baisse de TVA parce qu'elle créerait des emplois dans une branche d'activité importante dans l'économie française et où le niveau de l'emploi lui semble élastique aux prix.

Le premier ministre a cité plusieurs des actions de son gouvernement pour obtenir cet assouplissement de Bruxelles. Il devient tentant de croire en sa réelle détermination et de se demander quel type d'enseignes de franchise seraient les plus bénéficiaires dans cette baisse de TVA à 5,5 %. Certainement pas les fast-food qui l'ont déjà mais plus sûrement les chaînes de restauration à thème dont le niveau de prix est contenu et qui s'adressent aussi bien le midi à la clientèle qui travaille qu'à celle du soir qui se détend. L'écart de prix entre les fast-food et les chaînes de restauration à prix modeste va se réduire au profit des dernières augmentant ainsi leur part de marché mais ouvrant aussi de nouveaux débouchés."

Notons que les dernières déclarations cependant ne permettent pas de penser que le calendrier voulu sera tenu.

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 2 mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 5 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 28/05/03 02:00

Les franchises qui recrutent