FFF, être ou ne pas être adhérent

La FFF, fédération française de la franchise, n'accueille pas tous les réseaux dans son giron. Ses critères de sélection sont stricts et la FFF n'hésite pas à rejeter certains franchiseurs.

Attention cependant, s'il est plus sûr qu'un adhérent de la FFF soit un réseau offrant toutes les garanties de sérieux, il ne faut pas penser qu'aucun bon réseau n'existe hors de la fff car adhérer à la FFF exige une démarche volontaire et active de la part du franchiseur.

La fédération peut également exclure un adhérent qui ne respecterait plus ces critères. N'espérez pas qu'un réseau vous dise qu'il a été exclu de la FFF ! La seule publicité sur cette question consiste à signaler que l'on est adhérent ou ... ne rien dire.

Les critères d'adhésion sont essentiellement le respect des clauses du code de déontologie rédigé en 1972 par la FFF puis adopté par la communauté européenne en 1975.

Un rejet est souvent dû à un concept considéré comme non franchisable, une mauvaise protection de la marque, une clause d'exclusivité sans réalité concrète, des contrats peu clairs et déséquilibrés. Souvent, ce rejet permet au franchiseur de se rendre compte de ce qu'il doit faire et de revenir à la charge en étant mieux préparé. Nous concluons volontiers cet article en rendant hommage à l'utilité de la fff.

Bruno Place

Articles similaires

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 24 heures

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le même réseau. Ce développement en multi-franchise (à ne pas confondre avec la pluri-franchise) peut s’avérer t...

Franchise, commission-affiliation et autres formes de commerce organisé

par Dominique Deslandes - 1 jour

Au moment de la création d'un réseau, un choix s'impose entre différents types de contrats. Mais toutes ces forme de contrats mènent en fait à un seul but : servir au mieux le client dans l’intérêt commun du vendeur et de l'acheteur. Différente...

Que devient le droit d'entrée lors du renouvellement ?

par DD - 6 jours

Lors du renouvellement du contrat de franchise, le droit d'entrée est parfois exigé à nouveau. Rarement facturé "plein pot", il correspond parfois à 50 % du montant initial, mais il varie selon les franchiseurs qui le plus souvent n'en facturent ...

Informations clés

  • Crée le: 09/01/09 01:00

Les franchises qui recrutent