FAQ10: Mon franchiseur voudrait des parts dans la sarl. Est-ce une demande courante?

TV de la franchise / TV des Candidats / FAQ10: Mon franchiseur voudrait des parts dans la sarl. Est-ce une demande courante?
  • Créé le : 19/09/2011
  • Modifé le : 19/09/2011

La réussite d’un réseau de franchises repose sur le partage, le respect des règles, la transparence et la confiance. Cependant, la relation franchiseur-franchisé n’est pas toujours facile. Des différences de point de vue peuvent conduire à des conflits. Il est important avant de signer son contrat de franchise de bien comprendre toutes les clauses et de se poser les bonnes questions.

Vous aider dans le financement ou limiter votre liberté ?

Jean Samper répond à la question d’un franchisé qui demande : «Mon franchiseur voudrait des parts dans la SARL. Est-ce une demande courante ? Je n’envisageais pas ma franchise de cette façon. » Il y a différentes raisons qui pousseraient un franchiseur à vouloir toucher des parts de la SARL: Aider son franchisé dans le financement de son projet ou l’empêcher d’aller voir la concurrence.

Quoi qu’il en soit, il ne s’agit pas d’une demande courante, toutefois, elle n’est pas interdite. Le franchisé doit comprendre la raison de cette demande, se renseigner auprès des franchisés existants.

Découvrez dans cette vidéo les risques liés à ce genre de pratiques et pourquoi les franchiseurs cherchent à avoir des parts dans la  SARL de ses franchisés.  

Vidéo réalisée en septembre 2011

Sur le même sujet nous vous conseillons de lire aussi l’article : « Que sont une royalty et un droit d’entrée en franchise ? » sur AC Franchise 

Actualités de AC Franchise

Oui, le franchisé est un entrepreneur indépendant qui peut donc faire une opération de marketing direct (classique ou sur Internet) librement ou presque car … … il se peut que son contrat de franchise précise qu’il doit soumettre sa campagne au franchiseur pour vérifier la cohérence avec l’image de marque ou pour l’empêcher d’aller sur le terrain […]

Un franchiseur peut-il arrêter un contrat qui prévoyait une tacite reconduction, en imposant au franchisé un nouveau contrat avec des redevances plus élevées, sachant que le 1er mentionnait déjà une hausse possible liée à un indice ? La question ne se pose pas tout à fait comme cela. A partir du moment où il y […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Ticket Promo

Régie publicitaire digitale

Apport : 2 500€

Formation : Oui

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.