FAQ N°3: se franchiser avec un concept étranger non testé en France

TV de la franchise / TV des Candidats / FAQ N°3: se franchiser avec un concept étranger non testé en France
  • Créé le : 17/02/2011
  • Modifé le : 17/02/2011

FAQ N°3: se franchiser avec un concept étranger non testé en France Créer une franchise c’est franchiser un concept, des méthodes, un savoir-faire, des techniques… Un concept qu’on a testé, amélioré au fil du temps et en fonction des résultats obtenus suite à une phase de pilotage. Cette phase permet au franchiseur de vérifier la rentabilité de son concept dans une ou deux unités pilotes et d’identifier les points faibles et les points forts. 

Et si le concept n’a pas encore été testé en France ?

« Un concept étranger non testé en France m’intéresse. Que dois-je faire ? ». C’est la question que vous vous posez peut être. Il est tout à fait légal de vendre une franchise étrangère en France sans l’avoir testé au préalable. Mais il faut être conscient du risque que cela comporte. Une franchise qui marche bien dans son pays ne marchera pas forcément en France. Les consommateurs ne sont pas les mêmes et peuvent ne pas être séduits par les produits en question.

Mais si le franchisé est convaincu de la viabilité du projet, il peut toujours renégocier avec le franchiseur des avantages financiers. Il est indispensable de bien se renseigner, de voir dans le pays d’origine de la franchise comment cela marche réellement, de réunir toutes les données, de voir les différences de marché, de la réglementation entre les deux pays…

Jean Samper, membre du collège des experts de la Fédération Française de la Franchise, répond à votre question au travers de cette vidéo en revenant sur les conditions spéciales à négocier. N’hésitez pas à consulter nos articles à ce sujet notamment sur : « l’obligation du franchiseur de tester son concept dans une unité pilote » 

Vidéo réalisée en 2011

Actualités de AC Franchise

Un franchiseur peut-il arrêter un contrat qui prévoyait une tacite reconduction, en imposant au franchisé un nouveau contrat avec des redevances plus élevées, sachant que le 1er mentionnait déjà une hausse possible liée à un indice ? La question ne se pose pas tout à fait comme cela. A partir du moment où il y […]

Cela dépend du contrat et de ce que vous entendez par rendre des comptes. Oui, le franchisé doit rendre des comptes dans le sens qu’il doit justifier de ce qu’il respecte le contrat. Mais ce n’est probablement pas ce que vous demandez. Vous souhaitez probablement savoir si vous devez donner vos chiffres au franchiseur. Cela dépend de ce qui est dans le contrat mais c’est absolument normal de lui donner vos chiffres et c’est dans votre intérêt.

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
UCAR

Agence de location de voitures et d’utilitaires

Apport : 70 000€

CA moyen : 500 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.