Du troc mais pas du toc

Dans le dépôt vente on mise sur les vendeurs pour accompagner le développement car on sait que le succès repose sur la professionnalisation.

La formation des équipes de vente est plus que jamais au cœur des préoccupations des enseignes en franchise. Le temps où le franchisé était le seul formé à diriger sa boutique est loin. En effet, comme le souligne Georges Yana, directeur du groupe Troc de l'Ile, le métier exige une double casquette et un double talent : celui de vendre des objets mais aussi de les acquérir et d'assurer leur promotion.

En plus les rayons qui se développent sont les mêmes que dans le secteur du neuf : le high-tech, la téléphonie, l'informatique, les jeux vidéos... Les compétences des vendeurs doivent être plus pointues.

Pour Troc de l'Ile la formation est permanente et s'organise au niveau régional : les meilleurs opérationnels ont l'occasion de transmettre leur savoir-faire à leurs collègues, pas besoin d'experts extérieurs, cela permet à chaque magasin d'offrir la même qualité de service. Une formation a lieu également sur le terrain et 30 modules permettent de couvrir l'ensemble des métiers de l'enseigne. Les journées de formation s'étalent sur deux ans et représentent quatre mois en tout.

Chez Cash Converters l'accent est mis sur la bijouterie car les vendeurs sont amenés à vendre des articles de grands joailliers. La formation à la vente de bijoux totalise environ cinq cents heures comprenant quatre jours de formation initiale, suivis d'une formation sur les pierres et d'une expertise bijoux sur sept jours.

Vu dans LSA

Articles similaires

Que devient le droit d'entrée lors du renouvellement ?

par DD - 2 jours

Lors du renouvellement du contrat de franchise, le droit d'entrée est parfois exigé à nouveau. Rarement facturé "plein pot", il correspond parfois à 50 % du montant initial, mais il varie selon les franchiseurs qui le plus souvent n'en facturent ...

La multi-franchise est-elle appréciée des franchiseurs ?

par Jacques Dezitter - 4 jours

Certains réseaux privilégient ou acceptent des candidats ayant les reins suffisamment solides pour s'engager dans la multi-franchise et assurer ainsi leur développement dans un contexte parfois difficile.

Yohann Bejuy, franchisé Diagamter, distingué lors du récent Forum Franchise Lyon

par ST - 26 jours

Lors du dernier Forum Franchise Lyon, devenu le plus important salon en région dédié au recrutement de candidats à la franchise, les franchisés Diagamter ont été particulièrement mis à l’honneur. Yohann Bejuy, franchisé du réseau à Bourgoin-Jalli...

Informations clés

  • Crée le: 10/05/07 02:00

Les franchises qui recrutent