Des encouragements par le crédit d'impôt

L'Etat souhaite favoriser certaines formations, l'intéressement, l'embauche d'apprentis ou la vie des salariés et accorde aux entreprises des aides par l'imputation d'une partie de ces dépenses en réduction d'impôt. Les dirigeants peuvent réduire leur impôt en faisant prendre en charge une partie de leurs frais de formation, à hauteur de 350 euros maximum.
Pour l'intéressement les entreprises peuvent obtenir un crédit d'impôt égal à 20 % des primes versées, sans plafond. Rappelons que l'intéressement permet aux salariés de bénéficier des résultats de l'activité. Un accord doit être conclu avant le 31 décembre 2014.
Concernant l'apprentissage, l'aide est de 1 600 euros par apprenti et par an, elle peut monter à 2 200 euros pour un handicapé ou une personne sans qualification au départ. Le crédit est obtenu en multipliant cette somme par le nombre moyen annuel de contrats d'apprentissage sur l'année. Le contrat minimum étant d'un mois.
L'entreprise peut également bénéficier d'un crédit d'impôt si elle offre aux salariés des Cesu (Chèque Emploi Service Universel) ou des frais de garde d'enfant à la suite d'une activité exceptionnelle en dehors des heures normales de travail. Le crédit correspond à 25 % des sommes engagées pour un montant maximal de 500 000 euros sur l'année.
Enfin il existe un dispositif favorisant l'excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle. Il concerne les dépenses réalisées pour améliorer l'accueil, l'équipement, les capacités de stockage et de conservation, le titre de « maître restaurateur » est attribué au dirigeant qui justifie de sa qualification en la matière. Le crédit, limité à 30 000 €, correspond à 50% des dépenses.
Dominique Deslandes

Découvrez encore plus d'actualités sur la création d'entreprise en franchise

Articles similaires

Ouvrir une franchise de cuisine : Quelles opportunités ?

par MA - un mois

Le segment de la cuisine a repris de plus belle depuis 2016. le marché devrait continuer sur cette tendance. Si vous êtes intéressé de vous lancer sur ce marché prometteur, n'hésitez pas à en savoir davantage à propos de ces enseignes qui recruten...

Ouvrir un commerce alimentaire en franchise, quelles pistes ?

par ST - un mois

Le secteur du commerce alimentaire est vaste. Un candidat à la création d’entreprise a le choix entre s’orienter vers le marché de l’alimentation de proximité, de la boulangerie, de la chocolaterie, de l’épicerie fine, de l’alimentation animale ou...

Les services aux entreprises : Quelles opportunités en franchise ?

par HK - un mois

Le secteur des services aux entreprises, en progression depuis plusieurs années, offre de très belles opportunités d’implantation. Pour vous aider à cerner ce marché et les enseignes qui y opèrent, nous vous exposons quelques données clé du ma...

Informations clés

  • Crée le: 18/05/10 02:00

Les franchises qui recrutent