Découvrez l’histoire de Michèle et Bruno Poussard, multifranchisés La Mie Câline !

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Découvrez l’histoire de Michèle et Bruno Poussard, multifranchisés La Mie Câline !
  • Créé le : 16/09/2008
  • Modifé le : 16/09/2008
Michèle et Bruno Poussard ont ouvert leur premier magasin La Mie Câline en 2003, deux ans plus tard ils inaugurent une seconde unité sous la même enseigne.

Retour sur l’histoire des multifranchisés La Mie Caline de Fougères et Mayenne :
Quand la filiale du groupe Shell dans laquelle ils travaillaient est supprimée, Michèle Poussard et son mari décident de se mettre à leur compte et n’hésitent pas longtemps contacter la franchise La Mie Câline. Convaincus par la qualité des produits et par la convivialité régnant dans les terminaux de cuisson La Mie Caline, ils apprécient l’ambiance familiale et les valeurs propres au réseau.

Après 2 mois de formation théorique et pratique intensive, ils effectuent plusieurs mises en pratique dans certains magasins du réseau de franchise La Mie Caline. « La formation est longue, mais c’est un des points forts de la chaîne. Quand on en sort, on est vraiment apte à diriger un point de vente ! » explique Michèle Poussard. Une fois la formation terminée, ils hésitent encore entre reprise ou création quand une opportunité de reprise apparaît non loin de chez eux, à Fougères (35). La reprise se déroule à merveille, et le couple ne rencontre aucune difficulté à trouver un partenaire bancaire. La notoriété de la boulangerie La Mie Câline de Fougères n’est plus à bâtir et dés la première année, le chiffre d’affaires de leur point de vente bondit de 20% !

Deux ans plus tard, le couple apprend que La Mie Câline de Mayenne(53) est à reprendre. Ils décident alors rapidement de se porter volontaires et se répartissent le travail : Bruno se chargera de l’unité de Mayenne et Michèle s’occupera du magasin de Fougères. « Au-delà de la présence sur le terrain, nous nous sommes répartis les tâches, j’ai continué à m’occuper de la comptabilité, mon mari se consacrant plus à la technique » explique cette dernière.

Voici donc l’exemple d’un partenariat fructueux ayant porté ses fruits, les multifranchisés se disent satisfaits de cette collaboration et déplorent seulement le peu de temps libre que leur laisse leur activité. Ils précisent que l’enseigne les avait avertis dés le départ et que le manque de temps est compensé par l’accompagnement permanent mis en uvre par la franchise La Mie Câline !

Vu dans Franchise Magazine Août/Septembre 2008 – n°207

Actualités de LA MIE CALINE

Le point de vente La Mie Câline de Belfort est en activité depuis 18 ans. Le 1er octobre dernier, il a été repris par Stéphane Larzul, un breton d’origine qui n’en est pas à sa 1ère expérience dans l’entreprenariat, ni au sein du réseau de terminaux de cuisson. Le franchisé Stéphane Larzul fait son retour […]

Si vous souhaitez entreprendre dans le secteur de la boulangerie/ pâtisserie/ traiteur, tout en vous adossant à un réseau expérimenté, n’hésitez pas à découvrir de plus près la franchise La Mie Câline. Présente au Forum de la Franchise à Lyon, le 17 octobre prochain, ce sera, pour vous, l’occasion parfaite pour rencontrer des représentants de l’enseigne, […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.