Cuisine et bains : croissance toujours positive

La cuisine enregistre une progression supérieure à celle escomptée et ce secteur soutient en grande partie l'évolution globale du marché du meuble qui a bénéficié d'une hausse de 1,5 % en 2006.

Le dynamisme de la cuisine s'explique par des facteurs conjoncturels et structurels favorables. Le maintien d'une activité soutenue dans la construction de logements constitue l'un des facteurs clés du développement du marché de la cuisine intégrée. A cela s'ajoute un changement de comportement des consommateurs. En effet l'équipement de la cuisine se décide dès l'entrée dans une nouvelle habitation sans attendre trois ou cinq ans. Les fabricants ont quant à eux fait évoluer leurs gammes de produits. Les modèles proposés intègrent les dernières innovation en matière de quincaillerie : systèmes de portes, ouverture totale des tiroirs, etc.

Le dynamisme du secteur profite principalement aux spécialistes cuisine, tels que Mobalpa, Mondial Kit et Ixina, ainsi qu'aux enseignes du jeune habitat. Les enseignes de l'équipement du foyer, qui paraissaient avoir délaissé un temps l'offre cuisine manifestent un regain d'intérêt pour ce segment. D'autres secteurs s'intéressent également à la cuisine comme des enseignes d'électroménager. Pourtant, après quatre années de croissance positive, 2007 paraît plus incertaine. La TVA devrait se maintenir à 5,5 % et le marché de la construction neuve rester performant mais le coût des produits pétroliers sont susceptibles d'entraîner une augmentation des prix.

Pour la salle de bains, le chemin de la croissance a été retrouvé en 2006 avec une hausse de 1,6 %. Cette progression est en harmonie avec la place de plus en plus importante que prend cette pièce dans la vie des consommateurs. Cependant la difficulté de pose des meubles de salle de bains et l'impossibilité de trouver un spécialiste pour un coût et un délai raisonnables sont des handicaps. Ceci conduit le consommateur à s'orienter vers des solutions simples et à prix modiques. Ainsi ce sont les grandes enseignes de bricolage telles que Bricomarché, Logimarché ou Weldom, qui ont principalement soutenu la croissance de ce marché.

Vu dans Market N° 470 mars 2007

Articles similaires

Faire venir le client chez moi

par Jacques Dezitter - 6 jours

Lorsque vous ouvrez ou reprenez un commerce, l'approche commerciale est essentielle. Qui sera mon client ? Quelle est mon offre ? Comment rép...

A quoi ressembleraient nos hypermarchés en 2025 ?

par DM - un mois

Avez-vous déjà essayé d'imaginer à quoi ressembleront les rayons de nos hypermarchés dans une dizaine d'années ? Capital l'a imaginé pour nous : des hypers plus évolués, des magasins qui s'adaptent aux nouvelles tendances de consommation, plus con...

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Informations clés

  • Crée le: 03/11/07 01:00

Les franchises qui recrutent