Conjoncture pour l'hôtellerie française

La canicule, la guerre en Irak et la peur des attentats, l'épidémie de SRAS, la baisse du dollar par rapport à l'euro, la morosité économique,... autant de facteurs qui ont affecté l'hôtellerie française en 2003 mais cela aurait pu être plus grave.

Du 0 au 4 étoiles, les hôtels de l'Hexagone ont tous connu une baisse de leur taux d'occupation en 2003. Et ceci, qu'ils soient indépendants ou rattachés à une chaîne.

Cette année a eu des répercussions sur la photographie de l'hôtellerie française.

Des fermetures et peu d'ouvertures ont conduit à une perte de 600 chambres provoquant une baisse des capacités d'accueil de 0,1% seulement.

Ce phénomène touche surtout l'hôtellerie indépendante qui enregistre une perte de plus de 3500 chambres tout en représentant encore près des deux tiers du parc hôtelier français. Mais peut-on encore ne pas rejoindre une réseau, une centrale de réservation, un groupement et pendant combien de temps ?

Les chaînes (plus de 3000 établissements) connaissent toujours une légère croissance, néanmoins ralentie.

Petit réconfort pour les indépendants, ils profitent d'une belle croissance des 3 et 4 étoiles alors que l'hôtellerie économique chère aux grandes chaînes perd du terrain.

Bruno PLACE

Articles similaires

A quoi ressembleraient nos hypermarchés en 2025 ?

par DM - 8 jours

Avez-vous déjà essayé d'imaginer à quoi ressembleront les rayons de nos hypermarchés dans une dizaine d'années ? Capital l'a imaginé pour nous : des hypers plus évolués, des magasins qui s'adaptent aux nouvelles tendances de consommation, plus con...

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - 12 jours

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - un mois

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Informations clés

  • Crée le: 02/05/04 02:00

Les franchises qui recrutent