BLUESPIRIT, une quinzaine de franchisés en difficulté

Une quinzaine de franchisés du réseau de boutique de bjoux se sentent lésés et ont entamé des actions en justice. Un premier jugement du Tribunal d'Antibes leur a donné raison en décembre 2002 mais il y a appel.
Emanant d'un groupe italien, l'enseigne Bluespirit est entrée sur le marché français au salon de la franchise 2001. Annonçant un réseau mondial de plus de 300 magasins, elle avançait deux arguments : l'or au prix de la fantaisie et la reprise des invendus à 100 %.
Le franchiseur italien s'est désengagé pour des raisons peu claires mais principalement liées à une perte de confiance dans le master franchisé de France, (interdiction de gestion, etc...) ce qui n'a pas empêché ce dernier de se développer c'est-à-dire de recruter des franchisés et percevoir des droits d'entrée. A tel point que le franchiseur italien faisait procéder à des constats et des saisies pour contrefaçons dans quelques magasins qu'il avait pourtant plus ou moins laissé s'ouvrir et avait livré.
Deslandes Dominique

Articles similaires

LES INTERVIEWS. Franchisés, donnez votre avis !

par JS - 4 mois

ac-franchise.com vous donne la parole pour mieux informer les candidats et les aider à choisir. Faites publier vos points de vue dans LES INTERVIEWS d'ac-franchise.com. Ne répondez qu'aux questions qui vous intéressent et ajoutez ce qui...

Candidats et franchiseurs : des maladresses parfois

par ST - 5 mois

Une candidate internaute nous a fait part de sa mésaventure alors qu'elle essayait de rentrer en contact avec un franchiseur.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 5 mois

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le même réseau. Ce développement en multi-franchise (à ne pas confondre avec la pluri-franchise) peut s’avérer t...

Informations clés

  • Crée le: 26/02/03 01:00

Les franchises qui recrutent