Activités réglementées : les autos-écoles

Dans le cadre de la création d'une auto-école, l'exploitant doit être titulaire depuis 2 ans au moins du permis B, il doit justifier d'une expérience professionnelle de trois ans dans l'enseignement de la conduite (3 années justifiées par 4800 heures d'enseignement effectuées durant des périodes consécutives ou non) et de sa capacité à gérer un établissement d'enseignement de la conduite. Il doit être âgé d'au moins 23 ans et remplir les conditions d'aptitude physique vérifiées lors de la visite médicale obligatoire. Enfin, il doit être en mesure de justifier de la qualification du personnel enseignant.
Les enseignants de conduite doivent :
- être titulaires du BEPECASER (Brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité Routière), ou d'un diplôme équivalent type CAPEC, CAPP, BSAT ;
- être âgés d'au moins 20 ans ;
- être titulaires depuis 2 ans du permis B ;
- remplir les conditions d'aptitude physique vérifiées lors de la visite médicale obligatoire.
Des conditions de moralité ?
L'exploitant doit en effet ne pas avoir fait l'objet d'une condamnation pour les crimes et délits prévus à l'article R 212-4 du code de la route.
L'établissement de formation doit également disposer de tous les moyens pédagogiques et véhicules nécessaires en fonction du nombre d'élèves accueillis ; disposer d'un local de 25 m2 minimum pour l'accueil et la formation des stagiaires ; conclure avec chaque élève un contrat de formation écrit ; faire assurer l'enseignement théorique par des formateurs titulaires d'une autorisation d'enseigner.
Le lancement d'une auto-école est soumis à l'obtention d'un agrément préfectoral délivré pour cinq ans.
Audrey Caudron

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - un mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 3 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 3 mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 21/04/08 02:00

Les franchises qui recrutent