35H ? Durée du travail remise en question

35 heures : certains accords RTT ont été revus et corrigés...

Ici et là des salariés ou des représentants syndicaux ont accepté le relèvement du temps de travail sans compensation salariale. En fait le marchandage consiste à promettre le maintien de l'emploi... Une remise en cause est en effet possible grâce à la signature d'un nouvel accord par la direction et un seul syndicat, sauf si un ou des syndicats majoritaires s'y opposent. En revanche si cet accord se solde par une augmentation du temps de travail  sans compensation salariale, chaque salarié doit le valider individuellement sous la forme d'un avenant au contrat de travail.

Par ailleurs pour les PME de moins de vingt salariés, la loi sur le dialogue social du 4 mai 2004 permet de revenir ou de rester aux 39 heures en limitant à seulement 10 % la majoration due pour les heures supplémentaires (de la 36e à la 39e heure). Le relèvement de cette majoration à 25 % ne sera dû qu'à partir du 1er janvier 2006, à moins d'un nouvel ajournement...

De plus la loi du 17 janvier 2003 offre plusieurs possibilités de dérogation aux 35 heures. Les branches peuvent ainsi négocier un contingent d'heures supplémentaires supérieur à 180 heures et un taux de majoration des heures supplémentaires inférieur au taux légal (10 % au lieu de 25 %). Ce dispositif est peu utilisé car il est peu attractif et risque d'entraîner des blocages...


Dominique Deslandes

Articles similaires

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 6 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 4 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Informations clés

  • Crée le: 22/11/04 01:00

Les franchises qui recrutent