Zoom sur le concept de plaine de jeux pour enfants

Les parcs de jeux enfant « indoor » ont commencé à voir le jour à la fin des années 90. Leur concept : un espace couvert proposant de nombreux jeux pour enfants de 2 à 12 ans et un prix d'entrée tournant autour de 10 euros suivant le nombre d'activité proposé. Ces parcs couverts maillent le territoire français via des sociétés indépendantes mais aussi des réseaux de franchisés.

Un concept basé sur la diversité des prestations, la sécurité et l'accessibilité

Ces parcs de loisirs dits ‘indoor' sont ouvert toute l'année quel que soit le temps et sont plus abordables que les grands parcs à thème. Ils proposent aux enfants des activités de jeux et de détente en fonction des aptitudes motrices et des centres d'intérêt adaptés à différentes tranches d'âges. Tout cela sous la responsabilité des parents ou des accompagnants qui ont eux aussi leur espace snacking, presse et même Wi fi gratuit.
Ces parcs sont aménagés de structures gonflables, de piscines à balles, de toboggans géants et autres. Certains offrent des parties de mini-golf, des séances de cinéma, certains proposent même des rallyes sur circuit de karting .
Ils misent avant tout sur la sécurité de leurs jeunes visiteurs. Formes arrondies, matériaux souples et tapis de sol garantissent aux parents une certaine tranquillité, même si leur vigilance reste bien évidemment indispensable. A côté des prestations permanentes, ces centres organisent des anniversaires, des animations et des parades tout au long de l'année. la tendance actuelle est d'allier espaces couverts et espaces de plein air pendant les périodes où la météo le permet.

La franchise comme accélérateur de développement

Le leader actuel est la franchise Royal Kids avec à son actif une cinquantaine d'unités en France via un réseau franchisé. L'investissement (hors local) est de 250 000 euros pour une surface minimum de 500 m2 dans des zones faciles d'accès avec parking, à proximité d'une agglomération d'au moins 80 000 habitants. Les droits d'entrée s'élèvent à 30 000 euros, la redevance d'exploitation est de 800 euros mensuel et la participation publicitaire de 400 euros.
Autre acteur sur ce marché mais loin derrière, la franchise Max Aventure qui compte 5 plaines de jeux à Venissieux, Beynost, Chambery, Dardilly et Chaponnay et cherche à s'implanter en dehors de la région Rhône Alpes. Pour ouvrir une franchise Max Aventure, les droits d'entrée s'élèvent à 25 000 euros, l'investissement est estimé à 450 000 euros (hors local) pour une plaine de jeux de 600 à 1000 m2. La redevance d'exploitation est de 4% du CA et la participation publicitaire de 4 000 euros annuel.
D' autres enseignes en sont à leur début à l'instar de la franchise Récréakid créée au sein du centre commercial d'Englos, dans le Nord, en 2006. Le premier adhérent s'est implanté en octobre 2011 dans l'agglomération de Lens (Pas-de-Calais). Dans l'est de la France, la franchise Pim Park compte 2 implantations dans la région de Charleville-Mézières. 
Pour ouvrir une franchise de loisirs pour enfant de ce type, l'investissement reste important et demande des qualités de manager auprès d'un personnel qualifié (accueil spécifique pour les enfants et les parents, sécurité, hygiène) et des qualités de commercial afin de démarcher les groupes sociaux (écoles, centres de loisirs, associations) avec des propositions adaptées et souvent personnalisées (anniversaire ou fête de Noël pour comité d'entreprise par exemple).

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 5 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 6 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Quand l’exclusivité territoriale s’applique de fait

par Martine Malaterre - 13 jours

L’exclusivité territoriale qui consiste à garantir au franchisé une zone où le franchiseur n’implantera pas d’autres unités n’est pas obligatoire dans le contrat de franchise et ne peut entrainer une nullité de ce contrat en cas de ...

Informations clés

  • Crée le: 19/11/12 01:00

Les franchises qui recrutent