TCHOOSS

Glaces, crêpes, gauffres

Apport personnel minimum : 20000 EUR

Type de contrat :

Vu dans la Voix du Nord à propos du patron de Tchooss mis en examen pour une affaire précédente

Sous le  titre "Le patron d’une fabrique de gaufres de Samer poursuivi pour escroquerie à Montpellier"  La Voix du Nord écrit : "Ce chef d’entreprise, fringant quinquagénaire parisien, a mille idées à la minute. Mais un peu de mal avec le succès. Il s’est installé l’an dernier à Samer, dans l’arrière-pays boulonnais, pour y lancer un atelier de fabrication de gaufres et de glaces."
Note d'AC Franchise : Avec un développement en réseau de type franchise, Tchooss a d'ailleurs réservé un stand au salon de la franchise du 20 au 23 mars 2016.
"Louis de Malet Roquefort est le patron de Tchooss, une société qui fabrique des gaufres à Samer.....En janvier, il était tout fier de poser à côté de Natacha Bouchart, en train de déguster une glace devant la première boutique Tchooss, au centre commercial Cœur de vie. La maire de Calais, comme les autres soutiens qu’il a pu trouver dans le monde économique, a ouvert les bras à ce patron qui promettait des emplois et l’ouverture de 20 boutiques d’ici à la fin de l’année."

"Des voyages fantômes. Ils ignoraient tout du passé de cet homme mis en examen pour escroquerie dans une affaire d’arnaque aux voyages remontant à 2012. ..... Il annulait les voyages ..... pour des raisons x ou y. Cette histoire vaut à Louis de Malet Roquefort une convocation devant le tribunal de Montpellier le 15 juin prochain ; il y répondra d’escroquerie.
Mais même pendant que la justice s’occupait de son dossier, le chef d’entreprise n’a pas lâché le business. Il a rebondi à Paris en s’associant avec un gérant de foodtrucks. Ils avaient promis la création de dizaines d’emplois et la multiplication de camions-cantines dans la région parisienne. L’affaire s’est terminée par une liquidation judiciaire en novembre 2015. C’est à cette date que Louis de Malet Roquefort a débarqué à Samer."

Note d'AC Franchise : Mise en examen ne signifie pas culpabilité. Dans l’attente de son procès, Louis de Malet Roquefort est présumé innocent.

Et dans cet autre article la Voix du Nord raconte que ce chef d'entreprise ne paye pas non plus ses nouveaux loyers

"Depuis son installation à Samer, Louis de Malet Roquefort, le fondateur des gaufres Tchooss ne s’est pas fait que des amis dans l’arrière-pays boulonnais." ......"Le propriétaire de l’appartement qu’il loue a entamé une procédure suite à une série de loyers impayés. Le préjudice s’élève à plusieurs milliers d’euros."....... "On retrouve la même colère chez le propriétaire des locaux que la société de Louis de Malet Roquefort loue dans la zone artisanale de la ville. Lui aussi vient d’entamer une procédure contre l’entrepreneur suite à des impayés de loyers pour un préjudice atteignant, là encore, plusieurs milliers d’euros."...... 

Lire l'article complet dans la Voix du Nord

LOUIS DE MALET ROQUEFORT SE DÉFEND : « Je suis mis en examen, certes, mais je suis présumé innocent », nous avertit d’emblée Louis de Malet. « J’ai remboursé une partie des victimes de l’affaire des voyages. (...) À votre avis, je l’ai montée pourquoi, cette affaire de gaufres à Samer ? Justement parce que je n’ai pas les moyens de rembourser tout le monde, donc je me suis mis au boulot pour pouvoir le faire. Mais si vous écrivez cet article, ce sera foutu, je vais avoir plein d’ennuis ».

Autre article dans la Voix du Nord "Samer : le fabricant de gaufres visé par plus de 150 plaintes dans d’autres business"

"La parution dans notre édition (la Voix du Nord) du 1er mars de l’article sur l’installation d’une société de gaufres à Samer a suscité de nombreuses réactions de personnes qui se disent victimes de son PDG, mis en examen en 2014 pour escroquerie. Qui est vraiment Louis de Malet Roquefort ?"

"De Marrakech à Samer en passant par Los Angeles et Paris, Louis de Malet Roquefort a souvent changé de métier..... Cet homme d’affaires n’a effectivement jamais manqué d’idées. Pour le succès en revanche..." .......
« Quand j’ai vu l’article dans le journal, mon sang n’a fait qu’un tour. Il avait donc recommencé... » C’est Pauline (nom d'emprunt) une habitante de Montpellier qui nous a ainsi écrit" ..... "C’est en allant porter plainte à la gendarmerie de Lunel (Hérault) que Pauline a appris que les victimes se comptaient par dizaines" ...... " L’enquête menée conjointement par les gendarmes de Lunel et Mauguio (Hérault) a démontré que la société Buddy Tours était en fait une coquille vide. Les enquêteurs auraient recensé 150 plaintes en 2012 ...." ..... "Louis de Malet Roquefort a été rattrapé par cette affaire d’arnaques aux voyages alors qu’il habitait Paris où il tentait de monter une affaire de foodtrucks. À l’issue de sa garde à vue à Paris, il a été placé sous contrôle judiciaire....." ..... " L’instruction de l’affaire aura duré presque quatre ans. ....... avec l’annonce de la convocation du prévenu devant le tribunal correctionnel, le 15 juin prochain"

Dans l'affaire de Food Trucks la Voix du Nord précise "Helas, le succès espéré n’est pas au rendez-vous et la liquidation judiciaire de Daily Wagon est prononcée en novembre 2015........ Louis de Malet Roquefort avait déjà déposé les statuts de la nouvelle société de fabrication de gaufres à Samer, dont la création remonte à juin 2015. Toujours une idée d’avance..."

Lire l'article complet dans la Voix du Nord 

Note d'AC Franchise : Dans l’attente de son procès, Louis de Malet Roquefort est présumé innocent.

Cette affaire de voyages a aussi été relatée dans le Midi Libre

Extrait de l'article du Midi Libre "le gérant de Buddy tours mis en examen"  il y a 1397 jours  par CAROLINE FROELIG

"Derrière Buddy tours, censé être basé de l’aute côté de l’Atlantique, il n’y a jamais eu qu’'un homme, Louis de Malet, un parisien de 53 ans, travaillant dans le monde du taxi......Les passionnés de danse country versaient plus de 2 000 €€ pour réserver leur voyage. Lequel était invariablement annulé........ Mais les enquêteurs de la brigade de recherche de Lunel (délinquance financière) et de la brigade de Mauguio, qui continuent de travailler sur ses flux financiers à l’étranger, en doutent. "Il menait grand train, avec des dépenses importants. Lui a vraiment voyagé, ainsi que ses amis. Il a aussi essayé de monter un restaurant", décrit le lieutenant-colonel Cuvillier, commandant de la compagnie de gendarmerie de Lunel. Au final, le montant de l’escroquerie oscillerait entre 230 000 et 250 000 €€. Avec 150 victimes dans l’hexagone (dont 48 ayant porté plainte à Mauguio). Mais toutes ne sont sans doute pas connues" à la date de l'article.

Lire l'article dans le Midi Libre

Le Figaro a mentionné la création de la société de Food Trucks

Daily Wagon, première chaîne française de «food trucks»

Lire l'article dans le Figaro

AC Franchise a déjà rencontré Louis de Malet

C'était au salon de la franchise de Genève sur le stand de la franchise O'Sport un concept de fitness pour dames, inspiré de Curves qui a ouvert quelques unités avant de disparaitre.

Les derniers articles TCHOOSS

Tchooss, une nouvelle enseigne de gaufre et glace en France

par ST - 9 mois

Sur le marché de la restauration rapide, avec une offre axée autour de la gaufre et la glace, Tchooss compte se faire une place. Elle a ouvert sa première unité en Janvier dernier à Calais. Maintenant elle n’a qu’un seul objectif se...

Informations clés

  • Crée le: 12/03/16 17:06

Les franchises qui recrutent