Vu dans la presse étrangère : Après l'échec des 75 % le temps des réformes arrive

Vu dans la presse marocaine (le 2 minutes) :
Le Parti Socialiste français aurait assurément dû travailler et préparer un plan de remise à plat de la fiscalité française devenue profondément injuste. Et pourtant la gauche, au pouvoir, n'en a pas fini de payer le coût de ses symboles. La gauche n'en a pas fini de payer le coût d'une analyse perçue comme archaïque de la réalité économique et sociale. La gauche n'en a pas fini de payer sa « soumission » idéologique à l'extrême gauche.
L'échec des 75% est le résultat de ces trois erreurs cumulées. En ce début d'année 2013, voici donc les socialistes, et la France avec eux, confrontés à l'urgence de redéfinir entièrement les buts, les politiques et les alliances. La seule bonne solution est désormais d'engager, dans la clarté, une grande réforme fiscale qui soit adaptée à l'Europe et à la mondialisation.

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 1 jour

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Opportunités en franchise : créez votre entreprise pour moins de 50 000 euros

par HK - 5 jours

Le modèle de la franchise offre de très belles opportunités pour des porteurs de projet issus d’univers très diversifiés. Opportunités saisissables pour moins de 50 000 euros d’apport personnel pour certaines. AC Franchise vous aide dans vos re...

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 6 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Informations clés

  • Crée le: 31/12/12 01:00

Les franchises qui recrutent