Vinexpo 2003 : renaissance façon marketing

Les vins français revoient leurs packagings, leurs bouchons et leurs conditionnements pour faire face à l'attractivité " exotique " des produits d'importation.
Un viticulteur bordelais explique : " comment se démarquer quand un rayon compte plus de 600 références, 600 bouteilles de 75 cl alignées ? ". Les professionnels français veulent réagir face à la lente érosion de leurs ventes dans l'Hexagone et choisissent d'aller sur le même terrain que leurs concurrents étrangers.

Les solutions retenues sont réalistes et agréées par les distributeurs. Ainsi le conditionnement en bag-in-box, sache en plastique équipé d'un robinet. Il ne se cantonne plus aux vins d'entrée en gamme et se positionne clairement sur le qualitatif : pour un moment festif ou pour une consommation ponctuelle au verre puisqu'ainsi le vin se conserve deux mois après ouverture sans altération de la qualité. Autre innovation : le bouchon à vis, avec un visuel nouveau pour franchir la barrière psychologique, des marques réputées veulent entraîner les consommateurs vers le rêve, Calvet pour la fête des Mères chez Atac a été suivi par Cassiopée des Hauts de Palette chez Match... La capsule à vis non seulement assure la facilité de l'ouverture mais permet aussi d'éviter les risques de goût de bouchon ou de mauvaise conservation après ouverture. Des avantages qui vont prendre du poids... Car les grands crus revoient aussi la dimension de leurs bouteilles de verre, allant jusqu'à 500 voire 900g.
Vu dans LSA - supplément- du 19 juin 2003

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 17 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 21 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 23 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 30/07/03 02:00

Les franchises qui recrutent