Une réforme de la Loi Galland à court terme

Le nouveau Président de la République veut libérer du pouvoir d'achat mais aussi accroître la concurrence.

Depuis son passage devant le Medef, le Président Français, a manifesté sa volonté que toutes les marges arrières puissent être intégrées dans le calcul du seuil de revente à perte, dans le but de faire baisser les prix à la consommation. Déjà devant la Commission Attali, il avait évoqué les lois sur le commerce et la distribution qui coûteraient aux consommateurs jusqu'à 9 milliards d'euros par an et pénalisent le développement d'activités nouvelles ainsi que l'emploi.

On reparle donc du triple net, l'arlésienne des relations industrie-commerce, qui suppose que toutes les remises, les ristournes, la coopération commerciale et ses services distincts puissent servir à faire baisser les prix. Ce que la loi interdit pour partie actuellement. Le cadre législatif devrait donc être revu et corrigé d'ici la fin de l'année, ce qui paraît osé... Néanmoins il ne faut pas faire comme en 2006 où la baisse des prix s'est traduite par le seul effort des fournisseurs.

Pour tous les professionnels il semble nécessaire, dans le cas d'une réforme de la législation, d'aller vers la simplification administrative. Il s'agit aussi de permettre de transformer la participation publicitaire des industriels, qui nourrit les marges arrière, en baisse de prix... Et de diminuer le nombre de factures entre fournisseurs et distributeurs. Tous sont d'accord pour aller vite à condition d'aller jusqu'au bout des exigences d'une vraie réforme, qui pourrait assurer la transparence des comptes... A suivre.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - 13 jours

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Services à la personne : les avantages accordés par la loi de finances 2017

par HK - 4 mois

Un communiqué de presse d’Age d’Or Expansion S.A., franchiseur du réseau Age d’Or Services, détaille les nouveautés de la loi de finances 2017 : avantage fiscal étendu pour le recours aux services à la personne, augmentation du CICE et baisse de l...

RSI, cotisations: ce qui change pour l’entrepreneur indépendant dès le 1er de l’an 2017

par Sonia Tajouri - 4 mois

Le fonctionnement même du RSI change. Les assurés ne vont pas forcément s'en rendre compte car il s'agit surtout d'un changement mais cela permet de clarifier en interne une organisation bien complexe. La désignation d'un responsable unique du rec...

Informations clés

  • Crée le: 24/09/07 02:00

Les franchises qui recrutent