Une nouvelle ère dans la coiffure

Succursalistes ou réseaux de franchise de coiffure, après la période de la différenciation de leurs services, les coiffeurs sont entrés dans l'ère des concentrations pour pérenniser leur activité.

Ces dernières années, les coiffeurs ont mis au point de nouveaux concepts, multipliant les idées pour toucher d'autres clientèles, plus ou moins éloignées de leur cible de prédilection. Quelques exemples : le discounter Coiff &Co lancé par Gérard Glémain ; Camille Albane lancée sur le milieu-haut de gamme par le prestigieux Jacques Dessange, etc.

Mais depuis quelques temps, la tendance est aussi à la concentration. Les rapprochements d'enseignes permettent de réaliser de remarquables économies d'échelle, notamment sur l'achat de produits et services comme les services juridiques, la logistique, la comptabilité... Et cette théorie ne concerne pas seulement les moins fortunés. Les rachats s'emparent aussi de nouvelles compétences et spécialement artistiques, un élément essentiel dans le haut de gamme de la coiffure.

Séverine Grumiaux

Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 7 jours

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 8 jours

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 9 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Informations clés

  • Crée le: 09/02/06 01:00

Les franchises qui recrutent