Une marque de sport comme enseigne.

La rentabilité d'un magasin de sport à sa marque n'est pas forcément le premier objectif de ladite marque d'article de sport, il s'agit parfois d'une démarche marketing de notoriété, ce qui pose problème aux partenaires.

L'image des marques d'articles de sport sur notre marché national est un challenge. En effet la suprématie du distributeur Décathlon ne leur rend par service. Il semble que les magasins monomarques du secteur ne représenteraient 2,5 % du marché total de la distribution des articles de sport en France. Il y a de 25 à 30 marques qui ont un magasin dont l'enseigne est à leur marque en France. Les deux tiers sont des points de vente ouverts avec des partenaires. 

Parmi ces marques/enseignes, on trouve par exemple Aigle, qui assure son développement en franchise, Lacoste, Quicksilver, Dorotennis, Oxbow, Rip Curl et même Nike et Adidas.

Pourtant il semblerait qu'un adhérent ou un franchisé d'un magasin monomarque puisse revendiquer des conditions particulières au moins sur le merchandising ou les animations pour assurer la rentabilité de son point de vente.



DD & JS

Articles similaires

Maroc : le royaume du low cost chic

par HK - 2 jours

Tati, Kiabi, LC Waikiki, nombreuses sont les marques dites low cost qui déploient leur réseau de franchise au Maroc. Un déploiement souvent ...

Restauration rapide : le défi de la qualité

par HK - 4 jours

La franchise de hamburgers, Five Guys, celle de burrito, Chipotle, de plus en plus d’enseignes de restauration rapide connues pour la qualité...

Les enseignes high tech en tête de l’omnicanal

par MM - 6 jours

Les leaders de la distribution de produits techniques et culturels ont très tôt pris conscience que pour faire face aux purs players du web i...

Informations clés

  • Crée le: 18/09/06 02:00

Les franchises qui recrutent