Une franchise de magasins éphémères examinée dans l'émission Capital

Dans sa diffusion du 22 janvier 2012, le magazine TV Capital proposera une enquête sur la crise et "ces Français qui s'en sortent". Elle mettra notamment en lumière ce qui serait une des nouvelles tendances de consommation avec les magasins éphémères.

Cette émission fera le point sur certains de ces chefs d'entreprises et ces commerçants en quête d'innovation pour tenter de sortir de la crise. Au programme : des enquêtes et des plateaux reportages sur le terrain "pour découvrir des initiatives qui permettent de lutter contre les difficultés économiques".
A cette occasion, il sera question de ces magasins éphémères, comme nouvelle façon de réaliser du commerce. A l'image de la franchise Chronostock et de sa trentaine de boutiques ouvertes en France - et dix en Belgique -, ces magasins "nouvelle génération", proposent des produits annoncés à des prix "défiants toute concurrence" dans un laps de temps très court.

Le concept tente une percée en France

Si le concept de magasins éphémères a déjà connu un succès aux USA et en Angleterre selon Chronostock, il devra faire ses preuves en France où il vient tout juste de débarquer. Ces magasins se présentent comme une alternative aux ventes privées proposées sur le Web. Ils s'installent souvent dans des locaux commerciaux inoccupés de centre ville en y organisant des ventes d'articles de marques à prix cassés.
On conçoit que l'essentiel du travail du franchisé est de chercher des locaux en permanence, de négocier les conditions, d'aller vite.... alors que le franchiseur, est probablement à la chasse aux stocks à revendre car il ne serait pas facile du tout pour le franchisé de régler tout l'approvisionnement.
L'entrée à ces ventes est libre et ne nécessite pas de carte ni d'abonnement spécial. Certains commerçants ou producteurs pourraient-ils en contester la légalité au regard de la législation sur les soldes ? Nous posons simplement la question.
Ce concept de magasin répond probablement à une demande des consommateurs qui recherchent à acheter des produits de marques à des prix bradés. Mais ne sera-'il pas inquiet d'acheter dans un magasin éphémère ou aucun recours ne lui semblera possibe ? Il demande une souplesse indéniable pour le franchisé : obtenir des locaux provisoirement disponibles à des prix intéressants sur des emplacements 1 ou 1bis pendant que le propriétaire cherche un nouveau locataire de longue durée. Ce système requiert aussi de changer d'endroit à chaque fois et de tester les secteurs les plus rentables. Les qualités requises pour ouvrir ce type de magasins ? Etre d'abord un dénicheur d'emplacement, un homme de terrain et de "coups" , savoir s'adapter à tout type de produits et savoir négocier pour trouver le bon local au meilleur prix.
Pour plus d'informations, nous vous invitons à découvrir les réseaux de franchise de commerce spécialisé qui recrutent et à visionner aussi de nombreuses vidéos sur les franchises de commerce spécialisé.
Audrey, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 6 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 7 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Quand l’exclusivité territoriale s’applique de fait

par Martine Malaterre - 14 jours

L’exclusivité territoriale qui consiste à garantir au franchisé une zone où le franchiseur n’implantera pas d’autres unités n’est pas obligatoire dans le contrat de franchise et ne peut entrainer une nullité de ce contrat en cas de ...

Informations clés

  • Crée le: 19/01/12 01:00

Les franchises qui recrutent